Le bûcher des vanités - WOLFE Tom

Couverture Le bûcher des vanités

Tom Wolfe devrait devenir aussi la coqueluche du public français, et son Bûcher des vanités la plus sinistre, la plus drôle, la plus juste des présentations de la vie new-yorkaise. Il s'avale avec un plaisir qui ne se dément pas. Nicole Zand, Le Monde.Le roman choc de Tom Wolfe. Où il est question de la chute d'un gagneur de Wall Street. Sur fond de convulsive fresque new-yorkaise. Vraiment saisissant ! Jean-Louis Kuffer, Le Matin .Succès phénoménal aux États-Unis, voilà un pavé qui n'a pas fini de ricocher !  C'est « the » roman encore jamais écrit sur cette ville et ses épicentres mondialement nerveux : la Bourse et les conflits raciaux, l'argent, la politique, la presse, la justice,

le courage et la lâcheté, du grand spectacle en cinémascope. Véronique Le Normand, Marie-Claire. Cauchemardesque, fascinant, drôle et passionnant, Le Bûcher des vanités s'impose sans doute comme le livre qu'il faut avoir lu sur ce qui est aujourd'hui la « ville moderne » par excellence. Patrick de Jacquelot, Les Échos.N'auriez-vous les moyens ou le temps de n'en lire qu'un seul, que ce soit ce Bûcher des vanités, cet incendie de mots éclairant la nuit contemporaine. Jean David, V.S.D.

 

Biographie de l'auteur

Tom Wolfe est né aux Etats-Unis en 1931.
L’homme à l’éternel costume blanc a grandi en Virginie, dans le Sud américain. A la sortie de Yale, en 1956, Tom Wolfe a entamé à New York une carrière de journaliste et d'essayiste. Dans les années soixante, il devient (avec Norman Mailer, Truman Capote, J. Didion, Hunter S. Thompson) un des créateurs de ce qu'on a appelé le "Nouveau Journalisme" aux États-Unis. Ses reportages et ses articles présentent une critique implicite de différents aspects de la société américaine.
Son 1er roman, Le Bûcher des vanités "Bonfire of vanities" (1987) est devenu un best-seller mondial. Brian de Palma a réalisé une adaptation de ce roman en 1990. Tom Hanks, Melanie Griffith et Bruce Willis y tiennent les rôles principaux.
Son 2eme roman, Un homme, un vrai "A Man in Full", dépeint les tensions raciales sous-jacentes dans la ville d'Atlanta, au Sud des États-Unis.
Son 3eme roman, "Moi, Charlotte Simmons" (I Am Charlotte Simmons), paru en 2004 (traduction française en 2006) offre une image réaliste de la vie sur le campus d'une grande université américaine.
Son 4eme roman "Bloody Miami" ("Back to Blood") analyse les rapports entre les différentes communautés de Miami, déchirées entre les Cubains, les Blancs, les Haïtiens et les Afro-Américains.
Ses ouvrages, et notamment The Electric Kool-Aid Acid Test, issu de son enquête sur l’élaboration du LSD, ont ironiquement fait de lui un emblème des Sixties et du mouvement hippie, alors qu’il est conservateur à bien des égards.

Date première édition: avril 1987

Editeur: Le livre de poche

Genre: Policier

Mots clés :

Notre avis : 5 / 10 (1 note)

Enregistré le: 29 novembre 2017



Michel G.
Appréciation de lecture
Le bûcher des vanités
Appréciation : 5,5 / 10
Commentaire #1 du : 01 septembre 2018
Wolfe et son premier roman "le bûcher des vanités" sont des icônes auxquelles il ne faut pas toucher. C'est "THE" roman sur New York et un succès colossal. Ce n'est pas Mr Busnel qui me contredira. Donc prière d'être soit gentil soit dithyrambique.
Certes, certes…
La satire est bien là, la dose d'humour également. Quant à l'intrigue : un accident de voiture, une enquête, un procès et c'est à peu près tout !
Mais mon Dieu que c'est long, que dis-je long, c'est in-ter-mi-nable et il faut de l'abnégation pour ne pas s' arrêter avant la fin (920 pages).

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :