Cataractes - DELZONGLE Sonja

Couverture Cataractes

Il y a quarante ans, le petit Jan Kosta, trois ans, a été l'un des rares survivants de la terrible catastrophe de Zavoï.
Lors d'un gigantesque glissement de terrain, ce village des Balkans a été littéralement englouti sous des torrents de boue.
Sauvé par son chien qui l'a traîné, inconscient, hors de l'eau fangeuse, Jan a perdu toute sa famille.
Devenu hydrogéologue, Jan reçoit un coup de fil alarmé d'un ami ingénieur.
Il se passe des choses étranges dans et autour de la centrale construite sur les flancs de la montagne de son enfance.
Les gens ont des comportements imprévisibles, parfois violents.
Les moines du monastère voisin ont tous disparu, et les bâtiments délaissés accueillent désormais un institut psychiatrique.
Vladimir demande à Jan de venir étudier les faits.
Que le mal vienne de la centrale, de la montagne ou des hommes, si un nouveau drame est sur le point de se produire,
seul un survivant de Zavoï aura une chance de pouvoir tout arrêter.

Biographie de l'auteur

Sonja Delzongle, née en 1967, est une femme de lettres française, auteure de roman policier.
Dana Skoll est son pseudonyme pour la littérature jeunesse et fantasy.
Née d'un père français et d'une mère serbe, elle a grandi entre Dijon et la Serbie. Elle a mené une vie de bohème, entre emplois divers (les plus marquants ayant été le commerce artisanal africain-asiatique et la tenue d’un bar de nuit) et écriture.
Après un DEUG en Langues et Lettres Modernes, elle s’attaque au concours de l’École des Beaux-Arts de Dijon et obtient un diplôme au bout de six ans. Elle peint et expose durant une quinzaine d’années, puis devient journaliste en presse écrite à Lyon.
Après l’écriture d’une nouvelle devenue depuis un roman court, "La journée d’un sniper" (2007), elle publie un premier thriller "À titre posthume" (2009), puis "Le Hameau des Purs", en 2011.
C’est en 2011 qu’elle commence l’écriture de "Dust". Sa passion pour l’Afrique, qui remonte à sa petite enfance, l’a amenée à y faire de multiples séjours.
Son roman parait en 2015 chez Denoël et connait un succès éditorial et public. La même année, elle obtient le Prix Anguille sous Roche.
En 2016, parait "Quand la neige danse", toujours chez Denoël, qui met également en scène la profileuse Hanah Baxter et dont l’action se passe non plus au Kenya mais dans le froid nord-américain. "Récidive" paru en 2017 nous offre une troisième enquête.
Après une épopée arctique dans "Boréal" (2018), elle revient cette fois dans les montagnes des Balkans, ses racines, avec "Cataractes" (2019).
Sonja Delzongle habite Lyon depuis 2001.

Date première édition: avril 2020

Editeur: Folio

Genre: Policier , Thriller

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 19 novembre 2020



pomah
Appréciation de lecture
Cataractes
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 20 novembre 2020
L'histoire commence tragiquement, elle se finit tragiquement - je n'en dirais pas plus, sans doute pas ce que l'on attend et c'est là, la subtilité de ce thriller -

Lorsque JAN KOSTA est contacté par un ancien ami qui le prie de revenir dans son village natal car il se passe des phénomènes étranges autour de la centrale, JAN, mal à l'aise, retourne sur les lieux du drame - il doit y faire des études d'eau et retrouver une source d'eau pure - malgré tout, la centrale bâtie à toute vitesse avec des matériaux pas très fiables, par des sociétés avides d'argent et sans scrupules, menace de se fissurer et à nouveau inonder les villages aux alentours...

en parallèle surviennent des meurtres horribles, qui viennent encore noircir l'ambiance sombre qui entoure tous les personnages tous plus ou moins avec des comportements troubles, étranges - la situation est anxiogène, l'ambiance, noire, humide, les lieux sont emprunts de mystère , l'auteur réussit à nous amener dans cette ambiance trouble où l'eau est le lien principal, l'eau c'est la vie, alors pourquoi tant de meurtres, tant de batailles -

histoire originale, singulière, très surprenante, l'écriture est fluide, elle coule, comme l'eau...pourrait elle éteindre ce feu qui brûle dans les personnages !

A réserver aux amateurs de thrillers.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :