Charlotte - FOENKINOS David

Couverture CharlotteCe roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une oeuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : "C'est toute ma vie." Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

Biographie de l'auteur

David Foenkinos, né à Paris en 1974, est l'auteur de plusieurs romans dont Le potentiel érotique de ma femme , Nos séparations , Les souvenirs, Je vais mieux et La délicatesse. Depuis, il a publié Charlotte, prix Renaudot 2014, prix Goncourt des lycéens 2014, "Meilleur livre 2014" par les libraires Livres Hebdo et Globe de Cristal du "Meilleur roman 2015".

Date première édition: avril 2014

Editeur: Folio

Genre: Policier

Mots clés :

Notre avis : 8.33 / 10 (3 notes)

Enregistré le: 07 novembre 2016



Marinette
Appréciation de lecture
Charlotte
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #3 du : 20 décembre 2016
J'avais apprécié l'humour de l'auteur dans nos séparations (2008) et Délicatesse (2009). J'ai apprécié Ce 13eme roman . Il prend la forme d'un poème en prose, c'est en effet 1 ode à l'artiste Charlotte Salomon , au passé familial marqué par de nombreux suicides, et à la destinée tragique. Les phrases sont courtes , comme sa vie l'aura été . Quelques incises sur les recherches faites par l'auteur sur les lieux fréquentés par Charlotte. J'ai relevé beaucoup de citations. Je mentionnerai celle ci :
Albert tente de rassurer sa fille comme il peut.
Mais existent ils les mots qui atténuent la haine des autres ?
Gislaine
Appréciation de lecture
Charlotte
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 14 décembre 2016
C'est avec passion, que David Foenkinos a recomposé l'histoire de cette jeune femme juive.
La nouvelle édition comporte des reproductions de tableaux de toute beauté.

Charlotte Salomon a beaucoup de talent, mais doit fuir sans cesse devant la menace nazie.
Le style du roman est un peu étrange, car l'auteur va à la ligne à chaque phrase.
Cela se traduit par une lecture saccadée et oppressante comme la vie mouvementée de Charlotte.

EXTRAIT page 71 :
Pendant des années, j'ai pris des notes.
J'ai parcouru son œuvre sans cesse.
J'ai cité ou évoqué Charlotte dans plusieurs de mes romans.
J'ai tenté d'écrire ce livre tant de fois.
Mais, comment?
Devais-je être présent?
Devais-je romancer son histoire?
Quelle forme mon obsession devait-elle prendre?
Je commençais, j'essayais, puis j'abandonnais.
Je n'arrivais pas à écrire deux phrases de suite.
Je me sentais à l'arrêt à chaque point.
Impossible d'avancer.
C'était une sensation physique, une oppression.
J'éprouvais la nécessité d'aller à la ligne pour respirer.

Alors, j'ai compris qu'il fallait l'écrire ainsi.
Michel G.
Appréciation de lecture
Charlotte
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 07 novembre 2016
Ce livre se présente comme un très long poème en prose. Cela paraît déroutant au départ et puis on s'aperçoit que le style "une phrase par ligne" colle magnifiquement à cette histoire.
Une famille où l'on se suicide pas mal, la montée du nazisme, le camp de concentration, etc, racontés par un Foenkinos en grande forme. L'auteur était comme obsédé par l'histoire de cette peintre au destin tragique.
Et à la clé, le Renaudot et le Goncourt des lycéens en 2014. Mérités.
Un vrai coup de cœur !

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :