Honoré et moi - LECOCQ Titiou

Couverture Honoré et moi

logo : Coup de CoeurParce qu'il était fauché, parce qu'il a couru après l'amour et l'argent, parce qu'il finissait toujours par craquer et s'acheter le beau manteau de ses rêves, parce qu'il refusait d'accepter que certains aient une vie facile et pas lui, parce que, avec La Comédie humaine, il a parlé de nous, j'aime passionnément Balzac.»
Tout le monde connaît Balzac, mais bien souvent son nom reste associé aux bancs de l'école. Avec la drôlerie qu'on lui connaît, Titiou Lecoq décape le personnage. Elle en fait un homme d'aujourd'hui, obsédé par l'argent, le succès, l'amour, dans un monde où le paraître l'emporte sur le reste. Sous sa plume, ce géant de la littérature devient plus vivant que jamais. Titiou Lecoq est féministe, romancière et essayiste. Elle a notamment publié Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale (Fayard, 2017; Le Livre de poche, 2019) et Les Morues (Au diable vauvert, 2011; Le Livre de poche, 2013). Elle collabore à plusieurs médias, dont Slate, et anime un blog, Girls and Geeks.

Biographie de l’auteur :

Titiou Lecoq, née en 1980,  est féministe, romancière et essayiste. Elle a notamment publié Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale (Fayard, 2017; Le Livre de poche, 2019) et Les Morues (Au diable vauvert, 2011; Le Livre de poche, 2013). Elle collabore à plusieurs médias, dont Slate, et anime un blog, Girls and Geeks.

Date première édition: octobre 2019

Editeur: L'Iconoclaste

Genre: Biographie , Roman

Mots clés :

Notre avis : 8.67 / 10 (6 notes)

Enregistré le: 28 janvier 2020



CORRE CATHERINE
Appréciation de lecture
Honoré et moi
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #6 du : 02 décembre 2020
Un livre qui donne envie de lire Balzac tout en étant léger et facile à lire.
Ce livre confirme mon intérêt pour Balzac
Michel-Henri
Appréciation de lecture
Honoré et moi
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #5 du : 29 novembre 2020
« Honoré et moi » où comment renouveler le genre de la biographie ! C’est très réussi en tout cas. Dans un style très enlevé et qui se moque des conventions ; Titiou Lecoq nous fait redécouvrir un romancier qu’on croyait connaître un peu. Elle adopte un parti : celui de ne pas trop nous parler de l’œuvre mais surtout du bonhomme. Évidemment on a qu’une envie à la fin du livre c’est de relire les romans ; les relire en ayant à l’esprit ce qu’on sait désormais de l’auteur et ça promet d’être jubilatoire.
A travers cet ouvrage, elle pose aussi la question de la dissociation entre un auteur et son œuvre. On a l’impression d’une sorte de schizophrénie. Comment quelqu’un qui était confronté sans arrêt à des difficultés matérielles, qui ne pouvait posséder un liard sans le dépenser aussitôt, qui devait jongler entre ses différentes histoires de cœur, a-t-il pu être aussi inventif ? Comment quelqu’un qui était aussi réactionnaire en politique, aussi « bourgeois » dans ses goûts et son mode de vie a-t’il su dépeindre la société où il vivait en visionnaire ? Je reste pantois et garde cette impression qu’il avait deux hommes en lui. Il y avait la jour le petit homme un peu fat qui voulait vraiment réussir et se rongeait de la déveine qu’il entretenait tout de même soigneusement et la nuit, un géant, assis tel un démiurge à sa table de travail et qui avait comme des visions extraordinaires. Les processus de la création sont un grand mystère aussi bien pour nous béotiens que pour les créateurs eux-mêmes.
Il y a quand même un trait qui unit ces deux personnages, c’est l’empathie pour les autres et les femmes en particulier. Et c’est aussi l’amitié qu’il a suscité auprès de certains de ses pairs. C’était un gentil Honoré, un enfant, qui n’a pas su s’endurcir en se frottant aux réalités de la vie, qui voyait au travers de chaque être un semblable bon et souffrant.
Marie-Claire
Appréciation de lecture
Honoré et moi
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #4 du : 15 novembre 2020
Voici une biographie qui s’intéresse davantage à Honoré qu’à Balzac.
On le découvre au quotidien avec essentiellement ses problèmes d’argent, pardon de fric car l’auteure a opté pour un style familier qui nous rend le grand homme plus intime ,plus accessible. Sa relation à l’argent, aux femmes ou à sa mère , on en apprend de belles !
C’est plaisant et instructif que l’on connaisse bien Balzac ou pas du tout !
Gislaine
Appréciation de lecture
Honoré et moi
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #3 du : 09 novembre 2020
Coup de cœur pour cette biographie de Balzac.

Chapeau bas Madame Lecoq ! pour avoir dépoussiéré la vie de cet écrivain. Le style est pétillant de vitalité, c'est bien documenté et drôle.

A lire de toute urgence !

Extrait ;
L’un de nos plus grands écrivains a eu une vie d’emmerdements assez classiques, la vie d’un homme avec ses soucis d’argent, ses rêves de devenir propriétaire, ses problèmes de travaux, son goût des fringues, ses pulsions d’achat, ses humiliations, ses espoirs que l’avenir serait meilleur, ses insomnies, ses migraines, ses brûlures d’estomac, sa mort.
Claudine
Appréciation de lecture
Honoré et moi
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #2 du : 12 juin 2020
Je ne suis pas une lectrice assidue de Balzac… Ce n'est pourtant pas faute d'en entendre parler !

Ce livre ne peut que susciter l'envie de lire ou de relire les nombreux romans de cet écrivant que Titou Lecoq nous fait découvrir sous un aspect à la fois documenté et amusant.

Une phrase de l'auteur, qui résume bien H. Balzac, m' a amusée : "Parce qu'il a réussi sa vie en passant son temps à la rater" .
Michel G.
Appréciation de lecture
Honoré et moi
Appréciation : 8,5 / 10
Commentaire #1 du : 31 janvier 2020
Les biographies de Balzac ne manquent pas et elles sont toutes passionnantes !
Celle-ci est plutôt courte (tant mieux) et s'attache au génie sous deux aspects essentiels : ses rapports avec les femmes (de préférence aristocrates) et avec l'argent. Cet argent qu'il a dépensé avant de le posséder et malgré son "allure de charcutier" un charme irrésistible.
C'est écrit de façon très cool, pas du tout prise de tête. Le grand écrivain qu'on imagine cloué dans une mansarde
à bosser comme un fou selon une légende bien établie était en fait un peu différent.
A vous de découvrir, mais quel bonhomme et quelle vie incroyable que la sienne. Une biographie in-con-tour-na-ble !!!

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :