Le Livre des Baltimore - DICKER Joël

Couverture Le Livre des BaltimoreCouverture appartenant aux Amis de la Bibli SEMOY

Jusqu'au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’ en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’ au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Biographie de l’auteur :
Joël Dicker est né à Genève en 1985. Son premier roman, Les Derniers Jours de nos pères a reçu les Prix des écrivains genevois en 2010.
Il a publié en 2012 La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert qui a obtenu successivement le Prix de la Vocation Bleustein-Blanchet, le Grand Prix du Roman de l Académie française et le 25e Prix Goncourt des Lycéens.

Date première édition: septembre 2015

Editeur: Fallois

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 7 / 10 (4 notes)

Enregistré le: 25 novembre 2015



Calou
Appréciation de lecture
Le Livre des Baltimore
Appréciation : 7 / 10
Commentaire #4 du : 03 août 2016
Comment on quitte le monde de l'enfance ou comment nos choix influencent notre destin...

J'ai aimé ce "livre des Baltimore" et aimé retrouver Marcus Goldman enfant cette fois.
Le style est fluide, l'écriture agréable, ça fonctionne et on se prend au jeu de vouloir aller jusqu'au dénouement.

Alors effectivement il y a quelques longueurs et on sait que cela va mal se terminer... Mais justement on a envie de savoir ce qui leur est arrivé et pour ma part je ne m'attendais pas à cette fin.

On en sort triste (on ne peut rester indifférent) et on quitte les personnages à regret. Un roman attachant.
Gilles
Appréciation de lecture
Le Livre des Baltimore
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #3 du : 07 juin 2016
L'histoire est une chronique familiale . racontée par un écrivain. Celui ci profite de son temps d'écriture pour se remémorer la vie de sa famille.
Les différents personnages de cette tribu sont décrits de façon très approfondis et rapidement le lecteur est conquis.
D'autre part le style de l'écriture permet une lecture aisée.
Ce livre m'a rappelé ''le monde selon Garp' de John Irving .
Michel G.
Appréciation de lecture
Le Livre des Baltimore
Appréciation : 6 / 10
Commentaire #2 du : 07 juin 2016
Imageons : "la Vérité sur l'Affaire Henry Québert" c'est du premier choix, "le Livre des Baltimore", c'est du second choix !
Dicker a un évident talent de conteur et c'est un maître dans l'art du rebondissement. Sauf que là c'est un peu long et ça rebondit moins haut...
On se prend au jeu par moments mais ce fameux Drame (avec un D majuscule) arrive trop tardivement et est un peu téléphoné.
Un conseil si vous voulez découvrir Joël Dicker, commencez par ce livre et enchaînez sur "l'Affaire Québert".
POMAH
Appréciation de lecture
Le Livre des Baltimore
Appréciation : 7 / 10
Commentaire #1 du : 21 mai 2016
Marcus GOLDMAN
( héros de La Vérité sur l’affaire Harry QUEBERT.)

Il quitte pour cela New York et son hiver glacé pour la touffeur tropicale de Boca Raton en Floride. C’est là qu’il décide d’écrire sur sa propre famille. Marcus vient des Goldman de Montclair : classe moyenne, maison banale à Montclair, petite ville dans la banlieue de New York. Rues à la Hopper, avec maisons de briques. Marcus a grandi dans la fascination pour l’autre branche de la famille, les Goldman de Baltimore, le grand port sur l’Atlantique, porte d’entrée historique pour de nombreux migrants. Ces Goldman-là habitent une grande demeure somptueuse dans la banlieue riche de la ville. L’oncle Saul est un avocat de renom, c'est aussi le frère du père de MARCUS, Tante Anita est médecin à l’Hôpital John Hopkins. Il y a aussi Hillel, leur fils, provocateur inspiré, et Woody, fils adopté par le couple, sauvé des gangs et qui rêve d’une carrière dans le football.

Les deux frères supportent une réussite professionnelle bien différente, cela n'empêche pas les enfants des deux familles de former un “clan”, ils sont tous amoureux de la même jeune fille, leur amitié est très soudée, mais un DRAME viendra détruire la famille – le narrateur n'a de cesse tout au long du livre de citer le DRAME, en majuscules,
il revient sans cesse sur son passé, il cherche des explications à tout ce qui est arrivé, des secrets de famille à l'amitié trahie, le lecteur pénètre dans cette saga familiale avec un peu d'impatience,,,,,et on s'aperçoit qu'un enfant a souvent une image différente de la réalité,

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :