Les Oreilles de Buster - ERNESTAM Maria

Couverture Les Oreilles de Buster

Eva cultive ses rosiers. A cinquante-six ans, elle a une vie bien réglée qu'elle partage avec Sven. Quelques amies, des enfants, et une vieille dame acariâtre dont elle s'occupe. Le soir, lorsque Sven est couché, Eva se sert un verre de vin et écrit son journal intime. La nuit est propice aux souvenirs, aussi douloureux soient-ils. Peut-être aussi ta cruauté est-elle plus douce lorsqu'on l'évoque dans l'atmosphère feutrée d'une maison endormie. Eva fut une petite fille traumatisée par sa mère, personnage fantasque et tyrannique, qui ne l'a jamais aimée.
Très tôt, Eva s'était promis de se venger. Et elle l'a fait, avoue-t-elle d'emblée à son journal intime.
Un délicieux mélange de candeur et de perversion.

Biographie de l’auteur

Maria Ernestam, née en 1959, est suédoise, et vit à Stockholm. Elle a obtenu un Master en Sciences Politiques aux États-Unis et a vécu 11 ans en Allemagne. Journaliste de formation, Maria Ernestam a également étudié la littérature anglo-saxonne et les mathématiques. Éclectique, elle a multiplié les expériences artistiques : chanteuse, danseuse, mannequin, comédienne, journaliste et auteur. L'écriture s'est imposée naturellement vers 2005 comme son moyen d'expression privilégié.

Date première édition: septembre 2011

Editeur: Gaia

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (2 notes)

Enregistré le: 12 janvier 2014



Mélusine
Appréciation de lecture
Les Oreilles de Buster
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 21 mars 2014
Les oreilles de Buster est une lecture qui m'a beaucoup plu.
La narratrice Eva se confie à nous à travers son journal intime. Des confessions parfois lourdes comme le meurtre de sa mère qu'elle nous avoue sans détours dès la première page ou encore le sort réservé à Buster justement.
Malgré son passé de meurtrière, les rebondissements successifs et les révélations faites tout au long du roman, cette lecture est très attachante et c'est avec regret que l'on referme la dernière page.
Dernière édition : 21 mars 2014, 16:54:31 par gislaine  
Pomah
Appréciation de lecture
Les Oreilles de Buster
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 12 janvier 2014
"J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution."
Ainsi commence le journal intime d'EVA.

EVA, 56 ans, sympathique retraitée qui se passionne pour la culture de ses rosiers et profite de sa retraite auprès de son compagnon Sven. Lorsque sa petite fille lui offre un journal intime, elle décide d'écrire ses mémoires. Chaque nuit, et bien souvent accompagnée d'un petit cognac, Eva se réfugie dans sa mémoire et se confie sans pudeur, sans remords, dans un passé très sombre et cruel.

Il faudra lire quelques dizaines de pages pour comprendre le titre.
Peu à peu, EVA note les blessures profondes que sa mère lui inflige toute son enfance. Le lecteur navigue entre passé et présent sans se perdre, l'on découvre comment la petite fille meurtrie par l'incapacité d'être aimé de sa mère met son grand projet à exécution.

La vengeance sera préparée méthodiquement, plus les tentatives d’EVA pour attirer l’amour de sa mère seront vaines, plus ce meurtre sera programmé, calculé par cette jeune fille déterminée et touchante à la fois.

Roman à déguster jusqu’à la dernière page.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :