Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

Les cigognes sont immortelles - MABANCKOU Alain

Couverture Les cigognes sont immortellesÀ Pointe-Noire, dans le quartier Voungou, la vie suit son cours. Autour de la parcelle familiale où il habite avec Maman Pauline et Papa Roger, le jeune collégien Michel a une réputation de rêveur. Mais les tracas du quotidien (argent égaré, retards et distractions, humeur variable des parents, mesquineries des voisins) vont bientôt être emportés par le vent de l'Histoire. En ce mois de mars 1977 qui devrait marquer l'arrivée de la petite saison des pluies, le camarade président Marien Ngouabi est brutalement assassiné à Brazzaville. Et cela ne sera pas sans conséquences pour le jeune Michel, qui fera alors, entre autres, l'apprentissage du mensonge.
Partant d'un univers familial, Alain Mabanckou élargit vite le cercle et

Notre avis : 7.50 / 10 (2 notes)

Petit piment - MABANCKOU Alain

Couverture Petit piment

L'histoire de Petit Piment, un jeune orphelin effectuant sa scolarité dans une institution d'accueil catholique. Lors de la révolution socialiste, il en profite pour s'évader. Adolescent, il commet toutes sortes de larcins. Il trouve refuge auprès de Maman Fiat 500 et de ses dix filles. Mais de nouvelles épreuves lui feront perdre la tête.

Biographie de l'auteur
Alain Mabanckou est né au Congo-Brazzaville en 1966. Il est l'auteur d'une trentaine de romans dont Bleu-Blanc-Rouge,

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Le sanglot de l'homme noir - MABANCKOU Alain

Couverture Le sanglot de l'homme noir

Je suis noir, et forcément ça se voit. Du coup les Noirs que je croise à Paris m'appellent « mon frère ». Le sommes-nous vraiment ? Qu'ont en commun un Antillais, un Sénégalais, et un Noir né dans le Xème arrondissement, sinon la couleur à laquelle ils se plaignent d être constamment réduits ?
J’oublie évidemment la généalogie qu ils se sont forgée, celle du malheur et de l’humiliation, traite négrière, colonisation, conditions de vie des immigrés... Car par-delà la peau, ce qui les réunit, ce sont leurs sanglots.
Je ne conteste pas les souffrances qu’ont subies et que subissent encore les Noirs. Je conteste la tendance à ériger ces souffrances en

Notre avis : 0 / 10 (1 note)

La sonate à Bridgetower : (Sonata Mulattica) - DONGALA Emmanuel

Couverture La sonate à Bridgetower

N’en déplaise à l’ingrate postérité, la célèbre Sonate à Kreutzer n’a pas été composée pour le violoniste Rodolphe Kreutzer, qui d’ailleurs ne l’a jamais interprétée, mais pour un jeune musicien tombé dans l’oubli. Comment celui-ci est devenu l’ami auquel Beethoven a dédié l’un de ses morceaux les plus virtuoses, voilà l’histoire qui est ici racontée.
Au début de l’année 1789 débarquent à Paris le violoniste prodige George Bridgetower, neuf ans, et son père, un Noir de la Barbade qui se fait passer pour un prince d’Abyssinie. Arri - vant d’Autriche, où George a suivi l’enseignement de Haydn, ils sont venus chercher l’or et la gloire que devrait leur assurer le talent du garçon…
De Paris à

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Verre cassé - MABANCKOU Alain

Couverture Verre cassé

L'histoire " très horrifique " du Crédit a voyagé, un bar congolais des plus crasseux, nous est ici contée par l'un de ses clients les plus assidus, Verre Cassé, à qui le patron a confié le soin

Notre avis : 8 / 10 (2 notes)

Affichage des avis de lecture 1 à 5 | Page 1 de 1

1