Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

Les gens heureux lisent et boivent du café - MARTIN-LUGAND Agnès

Couverture Les gens heureux lisent et boivent du café

"Ils étaient partis en chahutant dans l'escalier. J'avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux."
Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son cœur, qui continue de battre.
Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence.
C'est peut-être en foulant la terre d'Irlande, où elle s'exile, qu'elle apercevra la lumière au bout du tunnel.
Entre "Le Journal de Bridget Jones"
Notre avis : 6 / 10 (1 note)

L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux - EVANS Nicholas

Couverture L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevauxAvec L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, Nicholas Evans a écrit un roman exceptionnel de sensibilité et de poésie qui nous emporte dans les grands espaces du Montana, au plus profond d'une passion difficile mais superbe entre une mère et sa fille, entre cette fille et son cheval et, bien sûr, tout simplement entre un homme et une femme. Une merveilleuse histoire d'amour et de rédemption. Car, là-bas, dans l'Ouest lointain, au pied des montagnes millénaires, certains parlent aux chevaux fous et les sauvent.
Pour connaître le secret des mots qui guérissent, pour entendre battre le coeur de la nature, pour vivre l'amour qui fait renaître le monde... découvrez ou redécouvrez la magie du roman qui a séduit des millions de lecteurs du monde entier - aujourd'hui un grand film de Robert Redford, avec Kristin Scott Thomas et Robert Redford.

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Otages intimes - BENAMEUR Jeanne

Couverture Otages intimesPhotographe de guerre, Etienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage. En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l'ampleur de ce qu'il lui reste à ré-apprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril. De retour au village de l'enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre duquel il pourrait reprendre langue avec le monde. Au contact d'une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos. Dans ce progressif apaisement, se reforme le trio de toujours. Il y a Enzo, le fils de l'Italien, l'ami taiseux qui travaille le bois et joue du violoncelle. Et Jofranka, l'ex petite fille abandonnée, avocate à La Haye, qui aide les femmes victimes de guerres à trouver le courage de témoigner. Ces trois-là se retrouvent autour des gestes suspendus du passé, dans l'urgence de la question cruciale : quelle est la part d'otage en chacun de nous ? De la fureur au silence, Jeanne Benameur habite la solitude de l'otage après la libération.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Une seule rose - BARBERY Muriel

Couverture Une seule rose

Rose arrive au Japon pour la première fois. Son père, qu’elle n’a jamais connu, est mort en laissant une lettre à son intention, et l’idée lui semble assez improbable pour qu’elle entreprenne, à l’appel d’un notaire, un si lointain voyage.

Accueillie à Kyoto, elle est conduite dans la demeure de celui qui fut, lui dit-on, un marchand d’art contemporain. Et dans cette proximité soudaine avec un passé confisqué, la jeune femme ressent tout d’abord amertume et colère. Mais Kyoto l’apprivoise et, chaque jour, guidée par Paul, l’assistant de son père, elle est invitée à découvrir une étrange cartographie, un itinéraire imaginé par le défunt, semé de temples et de jardins, d’émotions et de rencontres qui vont l’amener aux confins d’elle-même.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 4 | Page 1 de 1

1