Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

Le bonheur au bout du guidon - COUSIN Christophe

Couverture Le bonheur au bout du guidon

Christophe Cousin, dans ce récit fort et émouvant, nous emmène à la rencontre du bonheur des autres. 833 jours d'aventures, 30 000 kilomètres parcourus à vélo et 27 pays traversés. Alors qu'il est responsable d'une start-up, Christophe Cousin fait le choix de la réalisation de soi et part, seul, avec la naïveté de celui qui ne sait ce qu'il cherche. Se perdre dans les souks d'Alep, sur les sentiers du Cambodge ou les cimes himalayennes, s'imprégner des cultures pour découvrir le monde avec des yeux différents. Mais aussi se retrouver prisonnier en Syrie, suspecté d'être un espion israélien, connaître l'enfer sur la route de Bénarès, subir l'isolement extrême en pleine tempête de neige en Nouvelle-Zélande ou la faim et le froid sur les pistes de Catamarca, en Argentine... Si la souffrance et le doute sont indissociables d'un tel voyage, le sourire d'un moinillon du Ladakh, la fraîcheur de vie des gosses au Pérou ou

Notre avis : 5 / 10 (1 note)

Confidences cubaines - MARTHALER Claude

Couverture Confidences cubaines

C'est à vélo et sur 4 000 kilomètres que le Suisse Claude Marthaler a effectué sa révolution autour de Cuba. Désormais aux prises avec la mondialisation, à quoi ressemble donc le sanctuaire historique de Fidel Castro et d'Ernesto "Che" Guevara ? Désireux de s'affranchir du mythe, le voyageur s'immisce durant trois mois tant dans les ruelles de La Havane qu'au coeur des étendues de canne à sucre, au milieu des combats de coqs ou d'une centrale nucléaire désaffectée. Il s'imprègne des ambiances, dresse le portrait des gens simples qu'il croise - paysans, citadins, vendeurs ambulants - et recueille leurs confidences. Constat de la faillite d'une utopie autant que d'immenses espoirs latents, le récit de ce printemps cubain offre une vision pleine d'empathie de la plus vaste et célèbre île des Antilles.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Dernières nouvelles du martin-pêcheur - CHAMBAZ Bernard

Couverture Dernières nouvelles du martin-pêcheur

Sélection Livre-Inter-2014 "Depuis dix-neuf ans, je n'ai écrit que de biais à "ce sujet". Aujourd'hui j'y reviens. de front, sur la route. La marche à pied ou n'importe quel véhicule auraient fait l'affaire. Mais si je suis à vélo, il doit bien y avoir une raison." Qu'est-ce qui a poussé Bernard Chambaz à traverser les Etats-Unis de la côte Est à la côte Ouest ? L'été 2011, dix-neuf ans après la mort de son fils Martin, il repart à sa rencontre. Chaque coup de pédale sur cette terre de mirages et de merveilles l'entraîne et le relance. Sur la route

Notre avis : aucune note

Sur les routes du monde - TERNISIEN Nicolas

Couverture Sur les routes du monde

Prix littéraire René Caillié des récits de voyage en 2014.  C'est l'histoire d'un Français qui décide de quitter sa vie tranquille, trop banale, pour découvrir le monde... à vélo ! Parti du Japon, Nicolas sillonne toute l'Asie pour rejoindre, au rythme de ses deux roues, la Normandie. Pendant près de trois années, le jeune homme fait un demi-tour du monde et vit une fantastique aventure humaine. Au fil de la route, il tombe amoureux de la beauté sereine des montagnes japonaises, découvre le sourire légendaire des Thaïlandais et goûte à l'hospitalité infinie de l'Ouzbékistan et de l'Iran... C'est aussi au contact des populations que le baroudeur prend conscience des problèmes sociaux, écologiques et ethniques de notre époque. Surtout, sur les routes du monde, Nicolas se découvre

Notre avis : 6 / 10 (1 note)

Le Tao du vélo. Petites méditations cyclopédiques - LEBLAY Julien

Couverture Le Tao du vélo. Petites méditations cyclopédiques

Le cyclovoyageur est un être étrange. Chacun d’entre nous en a vu un lui demander de l’eau, passer devant sa porte ou s’arrêter sur la place de son village. Dans les traits marqués de son visage, on lit une profonde sérénité, un bonheur immense. Sa mansuétude est telle qu’on voudrait l’inviter à franchir le pas de la porte. Après avoir rempli sa gourde ou l’avoir renseigné, on l’observe jalousement repartir avec insouciance et légèreté. Mais qui est-il ? Quel est cet homme solitaire qui paraît si heureux alors qu’il semble sans famille, ni amis, ni maison ? Serein, généreux et à mille lieues de notre société boulimique,

Mots clés : , ,
Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 5 | Page 1 de 1

1