Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

2084: La fin du monde - SANSAL Boualem

Couverture 2084: La fin du monde

Académie Française - Grand prix du roman – 2015 - Palmarès du meilleur livre de l'année, Magazine Lire - 2015. L'Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, "délégué" de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l'amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l'existence d'un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion... Boualem Sansal s'est imposé comme une des voix majeures de la

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

L'Arabe du futur - SATTOUF Riad

Couverture L'Arabe du futur

Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad.
Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête :

Notre avis : 7 / 10 (2 notes)

La cathédrale de la mer - FALCONES Ildefonso

Couverture La cathédrale de la mer

Fresque historique d’une qualité rare, La Cathédrale de la mer, véritable phénomène éditorial, est enfin publié en France.
Au cœur de la Barcelone médiévale, de la Grande Peste à l’Inquisition, Arnau, jeune paysan, endure les pires tourments et humiliations pour devenir un homme libre. Son destin hors du commun en fera le héros de tout un peuple...
Au XIVe siècle, au rythme de la construction de l’église Santa María del Mar chef-d œuvre du gothique catalan édifié « pour le peuple et par le peuple » en un temps record (cinquante-sept ans) , le lecteur suit pas à pas le parcours semé d’embûches d’Arnau Estanyol pour conquérir sa liberté. Fils d’un paysan exilé à Barcelone, devenu membre des bastaixos

Notre avis : aucune note

Incognito - DUMITRIU Petru

Couverture Incognito

Incognito est l’extraordinaire récit d’une aventure intérieure, dans les tourbillons de l’histoire : une histoire roumaine - une histoire humaine. Petru Dumitriu nous entraîne aux côtés de Sébastien Ionesco sur les rives enchanteresses du Danube, puis dans les horreurs de la guerre et les passions révolutionnaires… Sur les marches du pouvoir, refusant le mensonge et l’imposture, Sébastien choisit le suicide social et politique pour mieux se retrouver : après une désespérante dégringolade jusqu’au fond des prisons et des camps de rééducation, il découvre la foi et le courage de résister.

Notre avis : aucune note

Les lapins ne meurent pas - BASTOVOI Savatie

Couverture Les lapins ne meurent pasNous sommes en 1980. Sasha, neuf ans, vit dans une région agricole du Sud de l’Union Soviétique : la République de Moldavie. Une vie sous le communisme, avec ses slogans interminables, ses défilés épuisants, sa pruderie, ses kolkhozes, ses organisations de jeunesse quasi militaires (octobriers, pionniers, komsomols…). Pour Sasha, qui la prend à la lettre, la propagande devient parole d’Evangile. Il vénère les martyrs de la cause communiste dont les visages sont peints sur les murs de l’école, et en premier lieu, Lénine, gloire de l’Union Soviétique qui a combattu les puissances du Mal capitaliste. A cette dévotion athée s’ajoute un élan panthéiste qui s’exprime dans un amour sensuel pour la forêt, où il va chercher de l’herbe pour les cochons. A l’école, sous le regard réprobateur de Nadejda Petrovna, une institutrice virago dont il est le souffre-douleur, Sasha accumule les mauvaises notes et déteste

Notre avis : 6 / 10 (1 note)

Des pêches pour Monsieur le curé - HARRIS Joanne

Couverture Des pêches pour Monsieur le curéA Lansquenet, petit village du sud-ouest de la France, rien ne va plus entre les chrétiens de la commune et les musulmans du quartier des Marauds. Et voici qu'un incendie avive encore les tensions. Plus qu'une solution : appeler à la rescousse Vianne Rocher, l'ancienne chocolatière. Huit ans auparavant, elle avait réconcilié les habitants en les convertissant aux plaisirs gourmands. S'aidant de ses ensorcelantes recettes, elle mène de nouveau l'enquête. Pour se rendre compte que la religion n'est pas la seule responsable des conflits. Et qu'à Lansquenet chacun a ses secrets... Après Chocolat, Joanne Harris nous offre une nouvelle fête des sens, un nouvel hymne à la tolérance.

Notre avis : 7.67 / 10 (3 notes)

Le Prince et le Moine - HASZ Robert

Couverture Le Prince et le Moine

Gyula, qui possédait le pouvoir temporel et veillait sur les hommes, et le Künde, qui veillait sur les âmes.e siècle, l’Europe centrale est au coeur de toutes les convoitises : Rome et Byzance se partagent les territoires, tandis que la menace germanique croît inexorablement. Dans ce même temps, les Magyars ont vécu une tragédie fatidique : le Künde Kurszán, pris dans un piège, a été assassiné ainsi que son fils ; depuis, les Magyars n’ont plus d’instance spirituelle et errent tels des enfants désemparés. Confronté à l’extension de l’empire

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Le vol du paon mène à Lhassa - BERNARD Elodie

Couverture Le vol du paon mène à Lhassa

Peu de temps après les émeutes de 2008 à Lhassa, alors que la planète regarde vers les Jeux olympiques de Pékin, la situation dans l'Ouest chinois est verrouillée. Hors d'un groupe organisé, le séjour pour de simples voyageurs en République autonome du Tibet n'y est plus toléré. Sont nécessaires un guide, un chauffeur et un permis sur lequel sera retranscrit l'exact tracé des chemins empruntés au cours du périple, de manière à contrôler toutes les informations qui sortent du Tibet. Élodie Bernard, alors âgée de 24 ans, a choisi de pénétrer seule et sans autorisation sur le Toit du Monde, pour s'immerger dans la société tibétaine, observer la vie quotidienne dans les villes et les campagnes, assembler des témoignages de l'intérieur sur la répression

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 8 | Page 1 de 1

1