Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

14 juillet - VUILLARD Eric

Couverture 14 juilletTout commence par une folie. Le 28 avril 1789, quelques jours avant l'ouverture des états généraux, les ouvriers de la manufacture royale, menacés d'une baisse de salaire, mettent à sac la folie Titon. Moins de trois mois passent. Au matin du 14 juillet, le peuple de Paris se soulève, la Bastille doit rendre gorge. Une myriade d'émeutiers, hommes et femmes, donnent chair à la révolte à coup de petits héroïsmes, morceaux de bravoure prosaïques : charrier des planches de bois, rouler les canons sur le pavé, soigner les blessés, encourager les uns, vilipender les autres, cogner, vociférer, mettre le feu aux poudres... Parce que c'est depuis la foule sans nom que l'on comprend le soulèvement d'un peuple, Eric Vuillard déploie une narration collective composée de figures singulières, entraînées dans ce formidable élan qu'est la prise de la Bastille. Ses miniatures éclatantes forment une fresque magistrale qui redonne vie à cette grande journée pétrifiée par le temps. Un livre flamboyant, où notre fête nationale retrouve sa beauté tumultueuse.

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Les anagrammes de Varsovie - ZIMLER Richard

Couverture Les anagrammes de Varsovie

Pologne, automne 1940 : des milliers de Juifs se retrouvent confinés dans une petite parcelle de la capitale, le tristement célèbre ghetto de Varsovie. Parmi eux Erik Cohen, un vieux psychiatre, contraint de survivre dans un minuscule appartement avec sa nièce et son neveu adoré, Adam. L'hiver est éprouvant : l'hostilité du ghetto où tout manque, le crime omniprésent, la mort qui rôde. Soudain, dans cette ambiance de fin du monde, Adam disparaît. Le lendemain, son corps est retrouvé sans vie et atrocement mutilé au pied d'un des grillages qui clôturent le ghetto. Dans sa bouche, un bout de fil. Quelques jours plus tard, le corps d une jeune fille est lui aussi retrouvé mutilé, de nouveau, l'assassin a glissé un bout de fil dans sa bouche. Tout en Erik crie vengeance :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Annie de Pène, une journaliste au cœur de la Grande Guerre - BRECHEMIER Dominique

Couverture Annie de Pène, une journaliste au cœur de la Grande Guerre

Annie de Pène, journaliste, éditrice, directrice de revues et romancière, s'impliqua comme beaucoup de ses concitoyennes dans la Grande Guerre. Depuis les tranchées, elle a livré ses reportages pour Le Matin et L'Oeuvre. Elle a notamment décrit la vie des femmes à l'arrière en s'interrogeant sur leur évolution à travers ses reportages et ses chroniques. Cet ouvrage présente quatre années de sa vie professionnelle, marquées par la fin prématurée de celle que Colette appelait « mon Annie d'enfance ».

Notre avis : aucune note

L'Art de perdre - ZENITER Alice

Couverture L'Art de perdre

logo : Coup de Coeur2017 : Prix du Journal Le Monde - Prix des libraires de Nancy et des journalistes du Point - Goncourt des Lycéens

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?
Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ». Yema, sa grand-mère,

Notre avis : 6.83 / 10 (6 notes)

Bérézina - TESSON Sylvain

Couverture BérézinaEn octobre 1812, piégé dans Moscou en flammes, Napoléon replie la Grande Armée vers la France. Commence La retraite de Russie, l’une des plus tragiques épopées de l’Histoire humaine.
La Retraite est une course à la mort, une marche des fous, une échappée d’enfer.
Deux cents ans plus tard, je décide de répéter l’itinéraire de l’armée agonisante, de ces cavaliers désarçonnés, de ces fantassins squelettiques, de ces hommes à plumets qui avaient préjugé de l’invincibilité de l’Aigle. Il ne s’agit pas d’une commémoration (commémore-ton l’horreur ?), encore moins d’une célébration, il s’agit de saluer par-delà les siècles et les verstes, ces Français de l’an XII aveuglés par le soleil corse et fracassés sur les récifs du cauchemar.
Le géographe Cédric Gras, le photographe Thomas Goisque et

Notre avis : 6 / 10 (1 note)

Le Bon Cœur - BERNARD Michel

Couverture Le Bon Cœur Pour Michel Bernard, dans Le Bon Coeur, l'histoire de Jeanne d'Arc commence par une gifle. Celle que le sire de Baudricourt, excédé, qui tient encore un minuscule territoire en bord de Meuse dans une France presque entièrement occupée par les Anglais, donne à une petite paysanne. Elle vient pour la deuxième fois lui demander des soldats afin de rétablir le roi sur le trône. Jeanne n'est pas folle, ce serait trop simple et le sire de Baudricourt le sait. Mais il sait aussi que cette époque de troubles est propice aux illuminés et aux faux prophètes. Pourtant, il finira par céder, comme tant d'autres après lui, à la volonté de cette étrange jeune fille "grande, carrée d'épaules, bien campée sur ses jambes, le visage ouvert, les yeux vifs, le regard profond". Le Bon Coeur n'apportera pas de révélations scandaleuses ou d'hypothèses hasardeuses sur Jeanne d'Arc. L'ambition romanesque de Michel Bernard

Mots clés : , ,
Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Camarade papa - GAUZ

Couverture Camarade papa1880. Un jeune homme, Dabilly, fuit la France et une carrière toute tracée à l’usine pour tenter l’aventure coloniale en Afrique. Dans une « Côte de l’Ivoire » désertée par l’armée française, quelques dirigeants de maisons de commerce négocient avec les tribus pour faire fructifier les échanges et établir de nouveaux comptoirs. Sur les pas de Dabilly, on découvre une terre presque inexplorée, ses légendes, ses pactes et ses rituels.
Un siècle plus tard, à Amsterdam, un gamin d’origine africaine raconte le monde postcolonial avec le vocabulaire de ses parents communistes. Lorsque ceux-ci l’envoient retrouver sa grand-mère et ses racines en Afrique, il croise les traces et les archives de son

Notre avis : 6 / 10 (1 note)

Confiteor - CABRE Jaume

Couverture Confiteor

Avant que la lucidité ne le quitte à jamais, un homme écrit à la femme de sa vie, dans le chaos absolu d une mémoire vacillante, de longs feuillets recto/verso. D un côté : l itinéraire d un enfant sans amour et l affliction d un adulte sans dieu, de l autre : l histoire du Mal souverain. Confiteor (en latin : je confesse) est une véritable cathédrale profane.

Biographie de l’auteur

Né à Barcelone en 1947, Jaume Cabré est l'un des

Notre avis : aucune note

Dissolution - SANSOM C-J

Couverture Dissolution

Remarquable fresque historique, galerie de personnages hauts en couleur, roman d'atmosphère, Dissolution est aussi une passionnante enquête sur fond de complots politiques et de conflits religieux.

Angleterre, 1537. En butte aux menées du redoutable Thomas Cromwell, le clergé catholique jadis tout-puissant perd son pouvoir, voit ses biens confisqués et ses monastères menacés de dissolution. Partout, la révolte gronde.
Après la décapitation d'un commissaire du roi à Scarnsea, l'ardent réformateur anglican Matthew Shardlake est envoyé sur les

Notre avis : aucune note

Enfant 44 - SMITH Tom Rob

Couverture Enfant 44

Moscou, hiver 1953. Le corps d'un petit garçon est retrouvé nu sur une voie ferrée. Alors que la famille de l'enfant croit à un assassinat, Leo, agent du MGB, police d'Etat chargée du contre-espionnage, reste fidèle à la ligne du parti: le crime n'existe pas sous le parfait régime socialiste, il s'agit d'un accident. L'affaire est classée niais le doute s'installe... Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Leo est contraint à l'exil avec sa femme, Raïssa. Et, dans une petite ville des montagnes de l'Oural, il va faire une troublante découverte: un autre garçonnet mort dans les mêmes conditions que celles de "l'accident" de Moscou. Prenant tous les risques, Leo et Raïssa vont se lancer dans une terrible traque, qui fera d'eux des ennemis du peuple...

Notre avis : 7.50 / 10 (2 notes)

Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 4