Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

Les Voies d'Anubis - POWERS Tim

Couverture Les Voies d'Anubis

Prix Philip K. Dick 1983.

Vraiment, pourquoi Brendan Doyle, jeune professeur californien, aurait-il refusé de faire à Londres cette conférence payée à prix d'or ? Comment deviner que l'attend la plus folle et la plus périlleuse des aventures ?

Voyez plutôt : à peine arrivé, le voici précipité, par une mystérieuse brèche temporelle, dans les bas-fonds de Londres. De Londres en 1810 ! Sorciers, sectes et rumeurs de loup-garou... Et, nul doute, quelqu'un cherche à l'enlever sinon à le tuer !      Au hasard de sa fuite, Doyle régressera jusqu'en 1685 puis sera projeté dans l'Egypte de 1811 où des

Notre avis : aucune note

Nos voisins du dessous : Chroniques australienne - BRYSON Bill

Couverture Nos voisins du dessous : Chroniques australienne

« Dans l’avion qui m’emportait vers l’Australie, je me suis aperçu, un peu honteux, qu’une fois de plus j’avais oublié le nom de leur Premier ministre. Cela m’arrive sans arrêt avec le Premier ministre australien : j’enregistre son nom et puis, presque aussitôt, je l’efface de ma mémoire, ce qui me donne un terrible complexe de culpabilité. Parce que j’estime qu’il devrait y avoir au moins une personne qui le connaisse hors de l’Australie… »
Ça c’est du Bryson tout craché, et bien sûr tout son livre sur l’Australie est ainsi. Voilà un pays qui fait rêver, dites-vous ? Sans doute, à part qu’il compte les animaux les plus voraces et venimeux, des déserts où mieux vaut ne pas s’aventurer pour un petit besoin, et puis des drôles de gens, mais tout de même bien attachants quand on arrive à leur faire sentir qu’on ne les

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Walden ou La vie dans les bois - THOREAU Henri David

Couverture Walden ou La vie dans les boisCouverture appartenant aux Amis de la Bibli SEMOYEn plein XIXe siècle, dans le pays qui est en passe de devenir le plus industrialisé du monde, Thoreau tourne le dos à la civilisation et s'installe seul, dans les bois, à un mille de tout voisinage, dans une cabane qu'il a construite lui-même, au bord de l'étang de Walden, Massachusetts. Il ne doit plus sa vie qu'au travail de ses mains. C'est là qu'il commence à écrire Walden, grand classique de la littérature américaine, hymne épicurien, souvent loufoque, à la nature, aux saisons, aux plantes et aux bêtes, toutes choses et tous êtres qui ne sont, selon les propres dires de Thoreau, que «l'envers de ce qui est au-dedans de nous».

Notre avis : aucune note

Affichage des avis de lecture 151 à 153 | Page 16 de 16