Avis de lecture » Les livres par titre » Résultats

0-9  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

C'est ici que l'on se quitte - TROPPER Jonathan

Couverture C'est ici que l'on se quitte

Qu'y a-t-il de pire que d'enterrer son père ? Réponse : passer la semaine qui suit enfermé avec sa propre famille de dingues... Morton Foxman s'en est allé. Mais avant de mourir, il a exprimé une dernière volonté : que sa famille célèbre la shiv'ah. Sept jours de deuil, ensemble, sous le même toit. Une perspective peu réjouissante pour ce clan qui ne s'est pas retrouvé ainsi réuni depuis... depuis quand déjà? Judd, qui nage en pleine déprime après avoir découvert sa femme en flagrant délit d'adultère, s'apprête à vivre ce qui pourrait être la pire semaine de sa vie. Il rejoint sa mère, aux talons et décolleté vertigineux; sa soeur Wendy accompagnée de ses gosses hyperactifs et de son mari continuellement scotché à son BlackBerry; son frère aîné, Paul, atrabilaire, et sa charmante épouse, avec qui Judd a pris un peu de bon temps par le

Notre avis : 6 / 10 (1 note)

L'icône - OLSON Neil

Couverture L'icône

Lorsque Matthew Spear, conservateur du Metropolitan Museum de New York, rencontre Ana Kessler, il est immédiatement séduit par l'impressionnante collection d'art grec que lui a léguée son grand-père. Notamment une précieuse icône que l'on pensait disparue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Vierge de Katarini, réputée pour ses pouvoirs extraordinaires et maléfiques.

Notre avis : 4 / 10 (1 note)

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir - MONTERO Rosa

Couverture L'idée ridicule de ne plus jamais te revoirChargée d'écrire une préface pour l'extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre Curie, Rosa Montera s'est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l'analyse de notre époque et l'évocation intime. Elle nous parle du dépassement de la douleur, de la perte de l'homme aimé qu'elle vient elle-même de vivre, du deuil, de la reconstruction de soi, des relations entre les hommes et les femmes, de la splendeur du sexe, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l'ignorance,

Notre avis : 8.33 / 10 (3 notes)

L'Idiot - DOSTOIEVSKI Fiodor

Couverture L'Idiot

C'est à partir de L'Idiot que Dostoïevski cherche les contours d'un personnage qu'il nomme le "Christ russe", incarné par l'Aliocha des Frères Karamazov, le Makar de L'Adolescent, il ne prendra sa véritable mesure que sous les traits du prince Muichkine. "Un homme complètement beau...", doté d'une extrême candeur qui le fait passer aux yeux de ses semblables pour un simple d'esprit. Mais plutôt qu'un imbécile, il est l'image de l'innocence qui prodigue le bien. Arrivé de Suisse, autant dire de nulle part, sans parents - il est issu de rien - le prince Muichkine prend place au centre d'un tourbillon de vanité, de passion, de violence et d'orgueil qui se joue sous ses yeux ébahis et dont il sera malgré lui à la fois le sujet et l'acteur. À l'ombre de ses accès de fureur, le Prince perçoit des êtres à l'âme tourmentée, en proie à

Notre avis : aucune note

Les ignorants : Récit d'une initiation croisée - DAVODEAU Étienne

Couverture Les ignorants : Récit d'une initiation croiséeUn vigneron chez Jean-Pierre Gibrat ou chez Emmanuel Guibert, et un auteur de bande dessinée dans la vigne : mais qui sont-ils ? Deux ignorants ! Comment, pourquoi, et pour qui faire des livres ou du vin ? Les réponses à ces questions forment le récit vivant et joyeux d'une initiation croisée.

Biographie de l'auteur

Étienne Davodeau est né en 1965. Il vit en Anjou. En 1985, après des études d'arts plastiques à Rennes, il publie la trilogie Les Amis de Saltiel puis Le Constat. Viennent ensuite Quelques Jours avec un menteur, Le

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Ikigami 4 - MASE Motoro

Couverture Ikigami 5 - Sous la peinture une âme

logo club ADO Tout semble de dérouler parfaitement pour le fonctionnaire Fujimoto, qui maîtrise à merveille les rouages de son métier, mais son ressentiment à l'égard de la loi est de plus en plus violent. Il ne se doute pas qu'au sein de son service, d'autres que lui cultivent des velléités de rébellion. Quant à ceux qui ont reçu l'Ikigami, ils tentent, à leur échelle, de s'opposer au système qui

Mots clés :
Notre avis : aucune note

Ikigami 5 - MASE Motoro

Couverture Ikigami 5 - Sous la peinture une âme

logo club ADO  La jeunesse porte en elle une énergie débordante, qui permet d'accomplir de grandes choses, et même de se soulever contre un statu quo inacceptable. Mais c'est aussi une période à laquelle on a plus que jamais besoin de l'approbation du groupe, et c'est dans ce terreau que se développe le fascime. Entre un graffeur poussé par le désespoir à dénoncer la loi et une classe de lycéens où sévit la délation et

Mots clés :
Notre avis : aucune note

Il était une bergère - DELOISON Yves

Couverture Il était une bergèrePeut-on vivre d’un élevage à taille humaine ? Que nous dit le métier d’éleveur de notre relation au monde animal ? Quel est l’impact des modes d’attribution des subventions et de la politique des quotas ? Comment résister à l’industrialisation de l’agriculture ? Alors que la pratique même de l’élevage est aujourd’hui contestée, Stéphanie Maubé, éleveuse militante qui défend une agriculture à hauteur d’homme pour une alimentation de qualité, apporte sa contribution au débat.
Son histoire est hors du commun. Parisienne née sur l’île de la Cité, elle menait carrière dans l’audiovisuel et le graphisme jusqu’à

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Il ne vous reste qu'une photo à prendre - Graff Laurent

Couverture Il ne vous reste qu'une photo à prendre

Cela sonne comme un arrêt : la dernière photo. Comme il y a le dernier verre, le dernier jeton ou l’ultime message. Graff invente la forme neuve de la roulette russe : l’objectif à l’œil, comme le canon tout contre la tempe. On presse : y a-t-il une vie, passé le couperet de l’ultime clic ? Jeu, set et match ? Neigel, le héros, se cogne à tous les angles d’un

Mots clés :
Notre avis : 6 / 10 (1 note)

Il s'appelait Vlassov - BUISSON Jean-Christophe

Couverture Il s'appelait Vlassov

En passant aux Allemands pour combattre Staline, l'héroïque général de l'Armée rouge, Andreï Vlassov, pendu a Moscou en 1946, a-t-il vraiment trahi ? Cette question, l'Histoire croit l'avoir tranchée. Jusqu'à cette nuit polaire, cinquante ans plus tard, où un ermite, aux confins de la Sibérie, en livre le secret à Aurélien, un jeune journaliste français. De retour en France, ce dernier mène l'enquête. Elle le conduira vers la plus incroyable des hypothèses... Et à une certitude : au-delà du cas Vlassov, c'est

Mots clés :
Notre avis : 7 / 10 (1 note)


Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 4