Avis de lecture » Les livres par titre » Résultats

0-9  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

L'année de Jules : La surprise des surprises - BEN KEMOUN Hubert

Couverture L'année de Jules : La surprise des surprises

logo club ADO Aujourd’hui, dans la classe de Jules, c’est l’élection du délégué. La maîtresse a expliqué le rôle du délégué et beaucoup d’élèves se sont portés candidats. La cour de récréation a été le théâtre de leur campagne et de leurs promesses électorales. Jules, qui ne se présente pas, est partagé : pour qui va-t-il voter ? Pour la jolie Clarisse ou pour son meilleur ami Léo ? Le dépouillement va révéler une énorme surprise…
Une série amusante et tendre, qui

Mots clés :
Notre avis : aucune note

S'adapter - DUPONT-MONOD Clara

Couverture S'adapter

C’est l’histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C’est l’histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l’aîné qui fusionne avec l’enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s’y attache, s’y abandonne et s’y perd. Celle de la cadette, en qui s’implante le dégoût et la colère, le rejet de l’enfant qui aspire la joie de ses parents et l’énergie de l’aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l’ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance
Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Sa Majesté Maman - RAGDE Anne Birkefeldt

Couverture Sa Majesté Maman" On a le devoir d'aimer ses enfants, mais pas celui d'aimer ses parents. "
De sa mère, Anne B. Ragde a toujours fait un personnage de roman. De ses romans. Pour le plaisir, plus ou moins assumé, de l'intéressée... Aujourd'hui que Birte vit ses derniers mois, allant de lit d'hôpital en rendez-vous médicaux, sa fille n'a plus le choix : fini la mise à distance romanesque. La preuve d'amour, la seule, la vraie, ce sera de raconter sa mère, sans fard, sans pseudonyme. Une femme kaléidoscope, une Majesté du quotidien, capable d'élever seule ses filles, dans le dénuement et l'adoration des belles choses, de créer un festin à partir d'un fond de frigo, de tuer pour un livre ou un tableau de Chagall... Peu encline aux tendresses, certes, mais

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Sa préférée - JOLLIEN-FARDEL Sarah

Couverture Sa préférée

Dans ce village haut perché des montagnes valaisannes, tout se sait, et personne ne dit rien. Jeanne, la narratrice, apprend tôt à esquiver la brutalité perverse de son père. Si sa mère et sa sœur se résignent aux coups et à la déferlante des mots orduriers, elle lui tient tête. Un jour, pour une réponse péremptoire prononcée avec l'assurance de ses huit ans, il la tabasse. Convaincue que le médecin du village, appelé à son chevet, va mettre fin au cauchemar, elle est sidérée par son silence. Dès lors, la haine de son père et le dégoût face à
Notre avis : aucune note

Les Sabots Perdus - CHALOPIN Emile

Couverture Les Sabots Perdus

Un véritable « roman du terroir » gâtinais, où le monde des bateliers rencontre celui des forestiers. Conflit inévitable ou solidarité nécessaire ? Les relations sociales de la fin du XIXe siècle ne sont pas toujours tendres. Basile Fagard, on l'appelle « le Biais », quand on est du canal. C'est à cause de son allure, il a tiré la bricole trop jeune. Le jour où le chemin de Basile croise celui de Léonce Baugrin, la veuve de Mathias, sa vie prend un nouveau cours. Pour le meilleur et pour le pire. Pour le pire, parce que Léonce, on l'appelle « la Revêche » - faut dire que son mari est mort d'une drôle de façon ! Mais peut-être aussi pour le meilleur, parce que Léonce a une fille, qui s'appelle Justine... Le héros du roman, c'est peut-être le canal, lien nourricier en même temps que

Notre avis : 9.50 / 10 (2 notes)

La saga de Youza - BALTOUCHIS Youozas

Couverture La saga de YouzaAu bout d'un champ de seigle, une rivière. Plus loin, la forêt puis les marais du Kaïrabalé, une longue étendue de vasières noires prêtes à engloutir tout intrus...
Un seul homme sait contourner ces marécages : Youza le passeur solitaire, qu'un terrible chagrin d'amour a conduit à vivre là. Mais l'histoire de son pays, la Lituanie, le rattrape dans son sanctuaire. Les révolutions se succèdent, et qu'ils soient russes blancs, bolcheviks, fascistes ou partisans, tous viennent se réfugier dans sa cabane.
" On entre dans ce livre admirablement traduit comme dans une terre inconnue et son charme étrange opère aussitôt. Ce livre est grave et porteur de vérité.

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

La Sage-Femme De Venise - RICH Roberta

Couverture La Sage-Femme De Venise

Venise 1575. Hannah Levi est réputée dans toute la ville pour ses talents d accoucheuse un don développé en secret par les « cuillers d accouchement » qu elle a mises au point. Quand par une nuit d hiver, le comte Paolo di Padovani vient l implorer d assister sa femme, luttant pour donner naissance à leur premier enfant, Hannah est partagée. Si la loi interdit aux juifs de soigner les chrétiens, l argent que le comte lui propose lui permettrait de payer la rançon de son mari bien-aimé, Isaac, retenu en otage sur l île de Malte. Mais le choix d Hannah va la précipiter dans de

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Le Sagouin - MAURIAC François

Couverture Le SagouinIl semble que François Mauriac ait mis le meilleur de son art dans cette cruelle peinture d'une famille de hobereaux du Sud-Ouest dont l'héritier,. un pauvre homme dégénéré, s'est mésallié en épousant une jeune fille qui n'a pu résister au désir de quitter son milieu bourgeois et de devenir baronne. De cette union mal assortie est né un fils, Guillou. Nous suivons le calvaire de cet enfant, si disgracié physiquement, si sale, si arriéré que sa mère ne l'appelle que "le Sagouin". Nous le verrons aussi tout près peut-être du salut parce que quelqu'un, l'instituteur du village, le traite en être humain. Victime de la haine de sa mère à

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Une saison à Longbourn - BAKER Jo

Couverture Une saison à LongbournSur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier. À l étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de sang qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons. Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l'étage, relève d'eux seuls... Une histoire d amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

Notre avis : 7 / 10 (1 note)

La saison de l'ombre - MIANO Léonora

Couverture La saison de l'ombre

« Si leurs fils ne sont jamais retrouvés, si le ngambi ne révèle pas ce qui leur est arrivé, on ne racontera pas le chagrin de ces mères. La communauté oubliera les dix jeunes initiés, les deux hommes d'âge mûr, évaporés dans l'air au cours du grand incendie. Du feu lui-même, on ne dira plus rien. Qui goûte le souvenir des défaites ? »

Nous sommes en Afrique sub-saharienne, quelque part à l'intérieur des terres, dans le clan Mulungo. Les fils aînés ont disparu, leurs mères sont regroupées à l'écart. Quel malheur vient de s'abattre sur le village ?

Notre avis : 8 / 10 (2 notes)


Affichage des avis de lecture 1 à 10 | Page 1 de 11