Point cardinal - RECONDO Léonor de

Couverture Point cardinal

Prix du Roman des Étudiants France Culture-Télérama.  Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille méticuleusement, tristement. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, volait quelques instants de joie et dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture et dissimulé dans le coffre la mallette contenant ses habits de fête. Il s’apprête à retrouver femme et enfants pour le dîner. Petit garçon, Laurent passait des heures enfermé dans la penderie de sa mère, détestait l’atmosphère virile et la puanteur des vestiaires après les matchs de foot. Puis il a grandi, a rencontré Solange au lycée, il y a vingt ans déjà. Leur complicité a été immédiate, ils se sont mariés, Thomas et Claire sont nés, ils se sont endettés pour acheter leur maison. Solange prenait les initiatives, Laurent les accueillait avec sérénité. Jusqu’à ce que surviennent d’insupportables douleurs, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus réfréner ses envies incontrôlables de toucher de la soie, et que la femme en lui se manifeste impérieusement. De tout cela, il n’a rien dit à Solange. Sa vie va basculer quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois chez eux. À son retour, Solange trouve un cheveu blond… Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il lui faut laisser exister la femme qu’il a toujours été. Et convaincre son entourage de l’accepter. La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize –, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée.
Avec des phrases limpides, des mots simples et d’une poignante justesse, elle trace le difficile chemin d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière. Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d’être soi.

  Biographie de l'auteur

Léonor de Recondo, née en 1976, est une violoniste et écrivaine française.
Elle commence le violon à l’âge de 5 ans. En 1994, elle obtient la bourse Lavoisier pour partir étudier au New England Conservatory (Boston, USA) où elle devient violon solo du N.E.C. Symphony Orchestra.
En 1997, elle obtient le "bachelor degree". Désireuse d’approfondir sa connaissance du répertoire du violon, elle décide de se spécialiser dans l’étude de la musique ancienne en étudiant au Conservatoire Royal de Bruxelles auprès de Sigiswald Kuijken.
Elle est lauréate du concours Van Wassenaer en 2002 et elle se produit régulièrement avec Le Poème Harmonique (premier violon), Les Talents Lyriques, Les Musiciens du Louvre, Le Concert Spirituel et La Petite Bande. Depuis 2002, Léonor de Recondo fait partie de l’équipe permanente des Folies Françoises. Elle a fondé en 2005 avec Cyril Auvity (ténor) L'Yriade, un ensemble de musique de chambre baroque qui se spécialise dans le répertoire oublié des cantates.
En 2009, elle dirige l’opéra Didon et Enée de Purcell mis en scène par Jean-Paul Scarpitta à l’Opéra de Montpellier. Elle a enregistré plusieurs CDs (Deutsche Gramophon, EMI, Harmonia Mundi) et des DVDs pour Musica Lucinda.
Léonor de Récondo débute en 2010 une carrière d'écrivain en faisant paraître son premier roman «La Grâce au cyprès blanc», puis «Rêves oubliés», deuxième roman qu'elle signe en début d'année 2012. "Pietra viva", sorti en 2013, connait un énorme succès.
En 2015, "Amours" obtient le Grand Prix RTL-Lire 2015 et prix des libraires 2015.
En 2017 paraît "Point cardinal", récompensé par le Prix du Roman des Étudiants France Culture-Télérama. "Manifesto" doit paraître à la rentrée 2019.

Date première édition: août 2017

Editeur: Points

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Enregistré le: 27 février 2019



Claudine
Appréciation de lecture
Point cardinal
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 09 avril 2019
Transsexualité ? Transidentité ? où le mystère de l'identité -

roman passionnant, cheminement d'un homme (Laurent) vers son changement de sexe (Lauren).

Ce n'est pas simple ni pour Laurent ni pour sa famille..

Très belle phrase de Laurent à ses deux enfants Thomas 16 ans, Claire 13 ans : "Si je ne me suis
jamais senti homme, je me suis toujours senti Père".

Le titre de ce roman est surprenant - Point Cardinal - peut être le moi profond de Laurent ou de Lauren?

J'ai adoré ce roman par la délicatesse avec laquelle il traite un sujet si particulier.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :