Tokyo Zodiac Murders - SHIMADA Soji

Couverture Tokyo Zodiac Murders

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, dans le climat étrange du Japon impérial, une stupéfiante série de meurtres déroute la police et tient la population en haleine. Ce qui commence comme un classique mystère de chambre close, par l'assassinat du vieux peintre reclus Heikichi Umezawa, prend une dimension unique en son genre lorsque les cadavres des membres de la famille Umezawa sont progressivement retrouvés, chacun amputé d'une partie de son corps en fonction de principes astrologiques et alchimiques, afin d'assembler une entité supérieure : Azoth. Qui a assassiné Heikichi, violé et tué sa fille aînée, puis tué ses six autres filles et nièces ? Des notes, retrouvées près du corps de Heikichi, expliquent où chercher les filles disparues, et pourquoi telle partie du corps de chaque victime doit être prélevée. Qui est ce docteur Frankenstein japonais? Pourquoi avoir laissé ces documents ? Que signifie son oeuvre picturale, consacrée au zodiaque ? Heikichi serait-il encore vivant pour que s'accomplisse ainsi ce qui est annoncé dans ses notes ? Dans ce cas, qui est le premier mort ? Ou alors avait-il une âme damnée prête à mener à bien son projet délirant ? Et... où est passée Azoth ? Près d'un demi-siècle plus tard, sollicités par une femme dont le père récemment décédé a été mêlé à l'affaire, l'astrologue, logicien et détective Mitarai et son assistant Ishioka s'attaquent à cette énigme diabolique.

Biographie de l’auteur

Tokyo Zodiac Murders a été publié il y a 30 ans au Japon, où il eut un grand retentissement. Icône japonaise du mystère, designer, musicien et astrologue, Soji Shimada est l'auteur de nombreux romans à énigmes, dont deux séries consacrées aux détectives Mitarai et Yoshiki.

Date première édition: février 2010

Editeur: Rivages

Genre: Policier

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Enregistré le: 08 avril 2012



marie-claire
Appréciation de lecture
Tokyo Zodiac Murders
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 29 mai 2012
Ishioka, le narrateur, lance un défi à son ami Mitarai, astrologue et fils spirituel de Sherlock Holmes et d'Hercule Poirot. Il ne s'agit pas moins que de résoudre une énigme vieille de cinquante ans, qui a tenu tout le Japon en haleine et sur laquelle police et détectives se sont tous cassé les dents!
Pas de suspense ici: c'est un roman de réflexion, de logique ; les deux amis échafaudent des théories qui, bien sûr, s'avèrent fausses. C'est un bon exercice d'analyse pour nous, lecteurs tous les éléments nous sont donnés dès le début et l'auteur nous lance aussi un défi: saurons-nous faire travailler "nos petites cellules grises"?
C'est un policier très original et il ne faut pas se laisser rebuter par certains passages plus difficiles (l'astrologie et l'alchimie...) car la fin est .....extraordinaire!

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :