Tout cela je te le donnerai - REDONDO Dolores

Couverture Tout cela je te le donnerai

" Álvaro est mort. " À force de le répéter, peut-être Manuel Ortigosa finira par l'accepter. Son mari est mort. Un banal accident de voiture en Galice, selon la police. Mais le romancier à succès n'en croit rien. Il se rend dans ce bout du monde aussi sublime qu'archaïque où commence pour lui un vrai chemin de croix. Car Álvaro était loin d'être celui qu'il croyait... Manuel plonge alors dans les arcanes d'une aristocratie où la cupidité le dispute à l'arrogance. Il lui faudra toute sa ténacité pour affronter les secrets impunis, pour lutter contre ses propres démons, et apprendre qu'un rire d'enfant peut mener à la vérité aussi sûrement que l'amour.

Biographie de l’auteur :

Dolores Redondo, née en 1969, a étudié le droit et les arts culinaires. Entre 2013 et 2014 elle publie la trilogie du Baztan, une série d'enquêtes basée dans les Pyrénées basques, qui s'est vendue à plus d'un million d'exemplaires dans une trentaine de pays. Le premier tome, Le Gardien invisible, a été adapté à la télévision (Netflix, 2017). Tout cela je te le donnerai, son nouveau roman, a remporté prix Planeta 2016.

Date première édition: avril 2018

Editeur: Folio

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 8.67 / 10 (3 notes)

Enregistré le: 05 février 2020



Michel-Henri
Appréciation de lecture
Tout cela je te le donnerai
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #3 du : 15 novembre 2020
Nous voici, avec ce roman, plongés au cœur d’un drame familial. Tous les ingrédients du roman policier sont bien là : une intrigue bien ficelée, un univers familial rempli de secrets inavouables, des gentils, des méchants, des lâches… Mais il y a un peu plus. L’auteure nous fait découvrir en même temps une région, la Galice, que visiblement elle aime beaucoup. Elle nous fait découvrir la terre, les hommes, des couleurs, des parfums. Elle nous donne aussi à réfléchir sur le bien et le mal. Les personnages sont souvent complexes et on ne tombe pas dans le manichéisme. Nogueira le policier est particulièrement bien campé. Au début on le prend pour ce qu’il paraît, c’est à dire un personnage grossier et sans finesse, puis au fur et à mesure du déroulement de l’intrigue il se complexifie pour devenir attachant et sentimental. A contrario, cependant j’ai trouvé que le personnage de la Marquise était un peu caricatural.
L’écriture est nerveuse et haletante. On ne lâche pas le livre jusqu’au dénouement. J’ai apprécié le découpage en courts chapitres car cela donne encore plus de vigueur au récit.
En bref un bon polar à ne pas bouder.
Marie-Claire
Appréciation de lecture
Tout cela je te le donnerai
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #2 du : 20 octobre 2020
Dolores Redondo nous plonge dans un monde à part, peu souvent évoqué,celui de l’aristocratie de Galice.On suit Manuel qui vient de perdre son mari Alvaro et que rien ne prédestinait à affronter cette famille de grands d’Espagne aussi inquiétante que hautaine et insolente.
C’est une belle découverte d’un très bon roman aux multiples qualités :
Les personnages complexes prennent de l’épaisseur au fur et à mesure de l’intrigue ,notamment celui d’Alvaro que le lecteur découvre peu à peu à travers les souvenirs des uns et des autres.
L’intrigue nous tient en haleine ,beaucoup de rebondissements, de fausses pistes...Un régal
Les descriptions sont superbes et on a envie de découvrir nous aussi les vignes au bord du fleuve.
J’ai envie de lire les autres romans de Dolores Redondo ,avec un peu d’appréhension toutefois : seront-ils à la hauteur de celui-ci ?
Dernière édition : 20 octobre 2020, 17:44:40 par moderateur  
MB
Appréciation de lecture
Tout cela je te le donnerai
Appréciation : 9 / 10
Commentaire #1 du : 07 février 2020
Excellent roman de littérature espagnole. Une belle découverte !

Sans rien dévoiler,on découvre un lieu mystérieux dans un terroir spécifique, la culture du gardénia, le poids de l'aristocratie, la méfiance à l'égard de cet homme, mari du fils défunt, la culture du vin...tout cela permet d'être happé par l'histoire et ses complications.

Le scénario de ce roman est bien conçu, très cinématographique

Manuel ORTIGOSA, écrivain à succès aura bien des obstacles à surmonter avant de découvrir la vérité qui lui permettra de comprendre pourquoi Alvarolui avait caché un pan de sa vie et de ses activités

Roman brillant, inquiétant,

J''ai trouvé le vocabulaire fort évocateur :
"la pluie et le vent lui fouettèrent le visage, trempant ses vêtements comme s'il avait reçu un seau d'eau. Il appela Manuel mais sa voix s'éteignit, emportée très loin par le vent. Perdant l'équilibre, il glissa et sentit une douleur aiguë cisailler son genou écrasé contre une marche métallique...il grimpa en suivant la rampe, à peine conscient des circonvolutions qu'il faisait en montant marche après marche avant d'atteindre enfin le toit terrasse..."

"Manuel brûlait. Il sentait le feu en lui, la rage et le chagrin. Il sentait la pluie glacée lui frapper la tête, glisser sur sa peau. Toute l'eau du monde ne suffirait pas à éteindre l'incendie qui l'embrasait...Au plus profond de lui-même crépitait le bûcher de la clairvoyance. Il savait avec une absolue certitude ce qui était arrivé."


A découvrir !

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :