La veuve des Van Gogh - SANCHEZ Camilo

Couverture La veuve des Van GoghSur la mort de Vincent Van Gogh tout a été écrit. Sur celle de son frère, Théo, terrassé par le chagrin, des litres d’encre ont été aussi déversés. Mais personne n’a évoqué ce qu’il advint de Johanna Bonger, épouse de Théo, qui vécut un double veuvage tant le lien des deux frères était fort. Après la disparition de son mari dans un hôpital psychiatrique d’Utrecht la jeune femme décide d’ouvrir, à quelques kilomètres d’Amsterdam, une auberge qui lui permettrait, à elle et à son enfant qui a tout juste un an, de survivre. C’est là qu’elle réunit les écrits de Vincent, qu’elle accroche aux murs ses tableaux. Nous sommes en 1891 et certains voyageurs de cette fin de siècle s’arrêtent volontiers dans l’agréable demeure. Déconcertés ils regardent ces tableaux aux couleurs inattendues. Des tableaux qui jusque-là n’ont pas trouvé acquéreur, ni à Arles ni à Paris, qui ont été dédaignés et même voués par certains au bûcher tant ils paraissaient « démoniaques ». Grâce à cette exposition et aux efforts déployés par Johanna le peintre connaîtra enfin une gloire posthume. Une histoire méconnue et passionnante.

Biographie de l'auteur

Camilo Sánchez est né en 1958 à Mar del Plata (Argentine). Diplômé en journalisme et sciences humaines, il a collaboré à différents journaux et revues, dont Ñ et Clarín. Il dirige actuellement Dang Dai, le premier magazine d’échanges culturels entre l’Argentine et la Chine. La Veuve des Van Gogh est son premier roman.

Date première édition: mai 2017

Editeur: Liana Levi

Genre: Roman

Mots clés :

Notre avis : 8 / 10 (2 notes)

Enregistré le: 15 août 2018



POMAH
Appréciation de lecture
La veuve des Van Gogh
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #2 du : 12 octobre 2018
qui pouvait mieux que JOHANNA VAN GOGH BONGER rentrer dans l'intimité de VINCENT et THEO VAN GOGH, deux frères fusionnels - épouse du second qui ne se remettra pas de la mort de son frère - elle fera en sorte que l'oeuvre gigantesque du peintre soit mondialement reconnue - battante, elle livre un journal intime de sa bataille pour que soient exposées les toiles et une réelle lucidité quant à l'avenir de ces toiles...


je ne connaissais pas cette partie de la vie du peintre, véritable poète également , de ses proches - une oeuvre monumentale détruite pour une partie, oubliée dans une grange, donnée à des connaissances , décriée comme satanique quant aux couleurs -

exemple : tu ne penses pas que tous ces tableaux seront un bon bois de chauffage ?? dit un proche -


gloire à titre posthume, c'est bien souvent le lot de ces artistes, fous, à côté de la réalité - et JOHANNA le retranscrit très bien.

bon roman - instructif -
Michel G.
Appréciation de lecture
La veuve des Van Gogh
Appréciation : 8 / 10
Commentaire #1 du : 16 août 2018
Johanna, femme de Théo Van Gogh méritait bien qu'on lui consacre un livre.
Juste la mort de Vincent et les quelques années suivantes. Le lien qui unissait Théo et Vincent est incroyable et Théo ne s'en remettra pas rejoignant son génie de frère dans la mort quelques mois plus tard.
Quand on pense que Vincent n'a vendu qu'un (peut-être deux) tableaux de son vivant ! Dans la maison de Johanna des CENTAINES de toiles, partout : sur les murs, par terre, roulées sous les meubles… Et qui attendent un acheteur. De quoi donner le tournis quand on connait le sort des tableaux aujourd'hui mis en vente.
Importance des lettres échangées entre les deux frangins.
Très intéressant.

Ecrire un avis de lecture

  • Les champs obligatoires sont marqués avec une *.

Si vous avez des difficultés à lire le code, cliquer sur le code lui-même pour en générer un nouveau.
Recopier le code de sécurité :