Avis de lecture » Les livres par mot-clé » Résultats

Americanah - ADICHIE Chimamanda Ngozi

Couverture Americanahlogo : Coup de Coeur« En descendant de l'avion à Lagos, j'ai eu l'impression d'avoir cessé d'être noire. »
Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l'Amérique qui compte bien la rejoindre.
Mais comment rester soi lorsqu'on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés?
Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin,

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Autour de ton cou - ADICHIE Chimamanda Ngozi

Couverture Autour de ton couimage coup de coeurLauréate de la loterie des visas, Akunna quitte le Nigeria pour les États-Unis ; elle y découvre un pays qui a bien peu à voir avec celui de ses attentes. À Kano, dans le nord du Nigeria, une violente émeute inter-communautaire réunit deux femmes que tout sépare : une marchande d’oignons musulmane et une étudiante issue de la bourgeoisie chrétienne de Lagos.
Dans Nsukka blanchie par l'harmattan, James Nwoye, ancien universitaire au soir de sa vie, repense au rêve biafrais et attend, la nuit, les visites de sa femme défunte, qui vient caresser ses jambes fatiguées…
Voici quelques-uns des personnages des nouvelles d’Adichie ; ils composent une image complexe et riche

Notre avis : 8.67 / 10 (3 notes)

L'autre moitié du soleil - ADICHIE Chimamanda Ngozi

Couverture L'autre moitié du soleillogo : Coup de CoeurLagos, début des années soixante. L'avenir paraît sourire aux sœurs jumelles : la ravissante Olanna est amoureuse d'Odenigbo, intellectuel engagé et idéaliste ; quant à Kainene, sarcastique et secrète, elle noue une liaison avec Richard, journaliste britannique fasciné par la culture locale. Le tout sous le regard intrigué d'Ugwu, treize ans, qui a quitté son village dans la brousse et qui découvre la vie en devenant le boy d'Odenigbo. Quelques années plus tard, le Biafra se proclame indépendant du Nigeria. Un demi-soleil jaune, cousu sur la manche des soldats, s'étalant sur les drapeaux : c'est le symbole du pays et de l'avenir. Mais une longue guerre va éclater, qui fera plus d'un million de victimes. Évoquant tour à tour ces deux époques, l'auteur ne se contente pas d'apporter un témoignage sur un conflit oublié ; elle nous montre comment l'Histoire bouleverse

Notre avis : 9 / 10 (1 note)

L'hibiscus pourpre - ADICHIE Chimamanda Ngozi

Couverture L'hibiscus pourprelogo : Coup de Coeur"A la maison la débâcle a commencé lorsque Jaja, mon frère, n'est pas allé communier et que Papa a lancé son gros missel en travers de la pièce et cassé les figurines des étagères en verre". Kambili vit dans une famille nigérienne aisée avec son frère aîné Jaja. Leur père est un catholique fondamentaliste, très respecté par la communauté d'Enugu. Mais lorsqu'un coup d'Etat contraint Kambili et Jaja à trouver refuge chez Tatie Ifeoma, ils découvrent un foyer bruyant et plein de vie et leurs illusions sur l'autorité religieuse et paternelle tombent. Commence alors un douloureux combat pour s'affranchir du passé.

Biographie de l'auteur

Chimamanda Ngozi Adichie,
Notre avis : 9 / 10 (1 note)

Le bonheur, comme l'eau - OKPARANTA Chinelo

Couverture Le bonheur, comme l'eauPrix 2014 O. Henry de la nouvelle, Prix Lambda Literary. La mère d'Ezinne n'hésite pas à coller son oreille contre la porte de la chambre à coucher de sa fille pour s'assurer qu'elle remplit bie. n le devoir conjugal. Nnenna est déchirée entre son pays, le Nigeria, et la femme qu'elle aime aux Etats-Unis. Uzoamaka passe le visage de son amie à l'eau de Javel pour la rendre moins méprisable aux yeux de sa mère... Ces dix nouvelles racontent la vie intime de familles nigérianes, en Afrique et en Amérique. Simplicité de la voix, économie des effets, impitoyable précision : une puissance d'une intensité rare. La mélancolie de l'exil, la violence familiale, les croyances, si fortes qu'elles peuvent enrayer l'amour, sont

Notre avis : 8 / 10 (1 note)

Affichage des avis de lecture 1 à 5 | Page 1 de 1

1