Animations » 2021 Littérature africaine

La littérature africaine


image Littérature africaine - carte physique

Le club lecture vous raconte son voyage

en littérature africaine sub-saharienne.

 

Carte Afrique Littérature pas paysPrésenter la richesse et la diversité de la littérature africaine n'est pas une mince affaire. Nous allons néanmoins vous faire part de nos lectures. Nous remercions les bibliothécaires pour leur ample collaboration ainsi que la mise à disposition des ouvrages. Pour un panorama détaillé des livres, cliquez sur la carte ci-contre ou ICI et choisissez votre épingle. Un lien vous enverra sur les livres de ce pays.

Nous vous souhaitons une belle excursion virtuelle. Celle-ci sera complétée par la balade contée du 17 octobre 2021.

 

L'ORALITÉ

« En Afrique un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle »

image Afrique Hampate BaLe Malien Amadou Hampâté Bâ (1901-1991), celui à qui on attribue cette phrase désormais célèbre, a dit en réalité ceci : « Je considère la mort de chacun de ces traditionalistes comme l’incendie d’un fond culturel non exploité ». C’était le 1er décembre 1960 à l'UNESCO. Il était alors le représentant du Mali, pays indépendant et plaidait en faveur du « gigantesque monument oral à sauver de la destruction par la mort des traditionalistes qui en sont les seuls dépositaires [et qui] sont, hélas, au déclin de leurs jours ».

L'Afrique est de tradition orale. Elle utilise la parole comme moyen pour transmettre son héritage, de bouche à oreille, de maitre à disciple, à travers les âges.

 

 

UNE INCROYABLE DIVERSITÉ LINGUISTIQUE

    
Haoussa, peul, wolof, swahili, lingala ... l'Afrique est une mosaïque linguistique.


image Afrique Langues africaines

cliquez ==>  la carte sur wikimedia.org

 

Les LANGUES TRADITIONNELLES les plus parlées :

1e Le Swahili, parlé dans 9 pays  (Corne du continent africain et Afrique centrale). 100 à 150 millions
2e L’Amharique, Afrique de l’Est, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Yémen. Entre 28 et 50 millions d’individus.
3e L’Haoussa, Afrique de l’Ouest et centrale, Niger, Nigeria, Ghana, Tchad, Cameroun, Soudan. Entre 18 et 50 millions
4e Le Yoruba, Nigeria, Bénin et Togo. 30 millions de locuteurs
5e L’Oromo, Afrique de l’Est, Kenya, Éthiopie. 25 millions de personnes
6e L’Ibo, Nigeria, dans le Sud-Est. 24 millions de locuteurs actuellement.
7e Le Lingala, Afrique centrale, République Démocratique du Congo, en Angola et en République du Congo. Entre 20 et 25 millions
8e Le Peul, Afrique de l’Ouest, Guinée, Mali, Sierra-Leone, Gambie, Burkina Faso. Entre 10 et 20 millions.

image diversité ethnique9e Le Bambara, Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Guinée, Burkina Faso. Entre 10 à 15 millions

10e Le Kinyarwanda, Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie puis au Burundi. 15 millions de locuteurs pour ce dialecte bantou.

11e Le Kirundi, Burundi, Rwanda, Tanzanie. Environ 12 millions

12e Le Zoulou, Afrique du Sud, Malawi et au Swaziland. 10 millions

13e Le Wolof, Sénégal, Gambie. 10 millions

14e Le Xhosa, Afrique du Sud. Environ 8 millions

15e L’Ewé, Togo, Ghana, 7 millions de personnes

 

  

 On estime à 1 500, le nombre de langues parlées en Afrique pour un milliard d'habitants. Le linguiste américain Joseph Greenberg (vers 1963) les a classées en grandes familles :

  image Afrique Langues africaines  • L'Afro-asiatique (anciennement nommées chamito-sémitiques) s’étend de l’Afrique du Nord à la Corne de l’Afrique et de l’Asie du Sud-Ouest, représente 375 langues pour 400 millions d'individus.

    • Le Nilo-saharien est centré sur le Soudan et le Tchad.

    • Le Niger-Congo couvre l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Sud-Est.

    • Khoïsan est concentré dans les déserts de Namibie et du Botswana.

    • Austronésien à Madagascar.

    • Indo-européen sur la pointe sud du continent. 

 

 

Langues officielles : langues véhiculaires


carte langues commercialesL'Anglais environ 200 millions de locuteurs ; L’Arabe en Afrique du Nord environ 150 millions d'individus ; Le Français 110 millions et aussi l'Espagnol, le Portuguais et l'Afrikaans.

Les états, devenus indépendants, ont le plus souvent conservé la langue "coloniale".

Comme le montre cette carte, (cliquez pour l'agrandir) la langue commerciale (la langue du business) est le plus souvent une langue européenne (Anglais, Français, Portugais ...), à cela s'ajoute une autre langue traditionnelle parlée par le plus grand nombre.

 

REPRESENTATION de l'AFRIQUE au fil des siècles : 1554,

puis 4 cartes 1871, 1914, 1960 et 2005

image Afrique 1554

 

L’étymologie du mot Afrique ?  Il semblerait que « Afrique » vienne de « Ifriqiya » qui désignait au Moyen-Age un territoire qui correspond aujourd’hui peu ou prou à la Tunisie.

 

image Afrique Langues africaines 1871image Afrique Langues africaines 1914
image Afrique Langues africaines 1960image Afrique Langues africaines 2005

Carte 1871 : L'esclavage est aboli aux Etats-unis en 1865. Les Français s'impliquent en Egypte avec la construction du canal de Suez en 1869. Les français et les Anglais établissent des enclaves en Afrique de l'Ouest, tandis que les Neerlandais (Boers) fondent des colonies dans le Transval et Orange. Découverte de diamants en Afrique du sud.

 

Carte 1914 : Les Britanniques, suivis par les Français, s'établissent en Afrique, ainsi que l'Italie, la Belgique (roi des Belges) et les Allemands. La langue 'officielle' est celle du colonisateur.

Carte 1960 : Année d'indépendance des états africains.      Carte 2005 : Les frontières en 2005.

Cartes "empruntées" au site TimeMaps  timemaps.com/history/africa (en anglais)
-=-
 

 L'Afrique est multi-ethnique (environ 2000) et de tradition orale, mais cela ne signifie pas que l'Afrique n'a jamais eu d'écriture, citons les écritures historiques comme mérotique, lybique ou encore hiéroglyphe.

  

image Afrique manuscrit TombouctouSelon l'historien Jean Sellier qui a publié "Une histoire des langues et des peuples qui les parlent", l'écriture, inventée au Proche-Orient, s'est diffusée dès l'Antiquité vers l'Afrique du Nord, mais n'a pas franchi la barrière du Sahara. Les Arabes se sont déplacés en Afrique de l'Ouest, véhiculant l'Islam et l'alphabet arabe.

Plusieurs langues africaines ont alors été mises par écrit, dont le songhaï, le peul et d'autres, comme en témoignent les manuscrits de Tombouctou du 14e siècle.

En Afrique de l'Est, les navigateurs arabes ont propagé l'islam et l'écriture par voie maritime. Le swahili, principale langue bantoue, s'est écrit en caractères arabes dès le 16e siècle.

 

 

TRANSCRIPTION des LANGUES AFRICAINES

image Afrique écritures

D'autres écritures ont été inventées beaucoup plus tard :

L’écriture Vai en 1833 au Libéria et Sierra Leone, l'écriture Mendé en 1921, l'écriture Bassa, l'écriture Loma en 1930, l'écriture Kpellé, l'écriture Bamoum en 1916 au Cameroun, l'écriture N'ko en 1949 en Guinée, l'écriture Bété en 1956 en Côte d'Ivoire.

 
Souvent réservées aux nobles et à la cour des rois ou princes, le peuple n'a pas été instruit et encore moins les femmes.

 

 

image Afrique écritures Piers Kelly« Peu de régions du monde peuvent rivaliser avec l’Afrique de l’Ouest en ce qui concerne l’ampleur, la diversité et le dynamisme véritables de ses traditions écrites indigènes. »
Piers Kelly

The Invention, Transmission and Evolution of Writing: Insights from the New Scripts of West Africa de Piers Kelly (2018)

 

 image Afrique écritures

Carte: Invention des systèmes d’écriture ouest-africains entre 1832 et 2011.

    
Le système d’écriture ouest-africain le plus riche jusqu’à présent est sans doute le N’Ko, créé en Côte d’Ivoire en 1949 pour les langues mutuellement intelligibles du Mandé : le malinké, le bambara, le mandengo, le dioula et le wankara.

 

 

QUAND LA LANGUE DU COLON DEVIENT LA RÉFÉRENCE

L’enseignement primaire public, en Afrique Occidentale Française (AOF), se met en place au début du XXe siècle. Vers 1916, le 1er livre de lecture est utilisé dans les écoles africaines.

     

image Afrique Livre de lecture

Moussa et Gi-gla. Histoire de deux petits Noirs (1916)

Ce « livre de lecture courante, Cours complet d’enseignement à l’usage des Écoles de l’Afrique occidentale française » (avec 161 illustrations), écrit par Louis Sonolet et A. Pérès, a été édité par Armand Colin en 1916.

Ce manuel raconte les aventures de Moussa, venu du Soudan, et Gi-gla, du Dahomey. Les deux garçons voyagent à travers de l’AOF au service « des bons maîtres Blancs », un commerçant et un officier de l’armée coloniale. Ils découvrent la diversité ethnique, les ressources naturelles, le commerce et les différentes régions. Il a été réécrit plusieurs fois et utilisé jusqu'en 1950.

Pour lire un extrait cliquez sur le livre ou  ICI

 

 image Afrique Livre de lectureMamadou et Bineta. Livre de lecture des années 1930 puis modifié au fil des années.

Plusieurs volumes en fonction de l'âge de l'élève :

Mamadou et Bineta apprennent à lire, syllabaire en noir et blanc (Afrique francophone, années 30)
Les premières lectures de Mamadou et Bineta
Mamadou et Bineta lisent et écrivent couramment
Mamadou et Bineta sont devenus grands, livre de français Cours Moyen et Cours Supérieur

Ce type d'ouvrage appartient à la catégorie des livres uniques de français où élocution, lecture, vocabulaire, grammaire et rédaction sont apprises ensemble. A ce propos, voici les directives pédagogiques données aux instituteurs dans les années 1950, pour une classe de 80 élèves ne connaissant ni une lettre, ni un seul mot de français.

Certains sont devenus de grands écrivains, on peut imaginer le chemin parcouru ...

Pour lire un extrait de Mamadou et Bineta, cliquez sur le livre ou  ICI     Feuilleter le livre sur internet : les-premieres-lectures-de-mamadou-et-bineta-1951


 

image Afrique Livre de lectureAutre livre de lecture, toujours en français, écrit par les Sénégalais : Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji vers 1958 :

La belle histoire de Leuk le lièvre

Le personnage principal est Leuk le Lièvre, (Leuk = lièvre en wolof). Il y a aussi Samba, le petit d’homme qui deviendra roi et Bouki l'Hyène. Leuk le lièvre est malin et roublard. Il se tire toujours d'affaire !

Livre de lecture illustré destiné aux élèves du cours élémentaire. Les auteurs ont voulu légué aux plus jeunes la richesse d’un patrimoine jusqu’alors transmis par l’oralité.  Lire un extrait : ICI 

 image Leuk le lievre

 

 

PANORAMA de la LITTÉRATURE :

 

Image Boniface Mongo-MboussaDans son essai  "Désir d'Afrique", Gallimard 2002; Boniface Mongo-Mboussa, professeur de littérature francophone, rédacteur d’ « Africultures » analyse la littérature africaine.

Voir YouTube (présentation de 4:41 mimutes)  https://www.youtube.com/watch?v=_96YqIm5iJk

 Ce livre constitue la première histoire de la littérature africaine.

  

Revenons avec lui sur les 'classiques'. On peut dire qu'en 50 ans, l'Afrique sub-saharienne a comblé son retard par rapport à l'écrit et produit de bons auteurs (anglophones et francphones).

  

image Afrique auteurs
Voir Illustrations de Louise Mézel


Les années 1950 : les pères fondateur de la Négritude.

image Afrique NBParmi les pères fondateurs francophones on peut citer
- le poète guyanais Léon-Gontran Damas (oublié), dans son recueil "Pigments" en 1937, revendique la dignité de l'homme noir.
- Aimé Césaire, martiniquais, a écrit en 1947 "Cahier d'un retour au pays natal".
- Léopold Sédar Senghor, 1948, Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache.

On notera que les premiers mouvements d’émancipation remontent aux années 1900 avec la publication de l’ouvrage "The Souls of Black Folk" de W.E.B. Du Bois aux États-Unis. En 1921, René Maran (Martinique) a reçu le prix Goncourt pour son roman "Batouala", un véritable roman nègre.
En 1925, Thomas MOFOLO publie "Chaka", la fin tragique d'un empereur Zoulou.

Après la 2e guerre mondiale, le mouvement de protestation contre l'emprise coloniale s'accentue.
Les éditions "Présence africaine" voient le jour en 1949. Gide, Sartre, Balandier, Mounier, Monod participent à la naissance de cette littérature négro-africaine.



Les années 1950 : le colonialisme dans la littérature

 
image Masque BeninBirago Diop (Sénégal) publie en 1947 "les contes d'Amadou Koumba", témoignage de la richesse culturelle sénégalaise en donnant une forme écrite aux contes oraux. Esprit synthétique oral/écrit.

Camara Laye (Guinée) en 1953 publie L'enfant noir, autobiographie
Amos Tutuola (1920-1997) écrit un roman magique en 1954 " L'ivrogne dans la brousse" traduit par Raymond Queneau
Ferdinand Oyono (Cameroun) raconte des chroniques coloniales "Une vie de boy" (1954), "le vieux nègre et la médaille" (1956)

Chinua Adeche (Nigéria) "Tout s'effondre" en 1959 décrit la décomposition de la société traditionnelle ibo au contact de l'occident. Abondance de proverbes.

Mongo Beti (Cameroun) en 1956 fait le procès des missionnaires dans " Le pauvre Christ de Bomba" et relate la lutte nationaliste dans "Remember Ruben"

Ousmane Sembène (Sénégal) dans son roman "Les bouts de bois de dieu" raconte la lutte syndicale.

Cheikh Hamidou Kane, dans "l'Aventure ambiguë" en 1961 va plus loin et pointe du doigt les effets pervers sur la conscience et le rôle destructeur de la colonisation sur les sociétés africaines.

 

Les années 1960 : Emblématique des indépendances

C'est l'indépendance. L'avenir est plein de promesses. Les poètes comme Léopold Sédar Senghor s'engage sur cette nouvelle voie.

Tchicaya U Tam'Si (Congo) est reconnu très grand poète
Yambo Ouologuem (Mali) dans "Le Devoir de violence" en 1968 critique les parvenus africains qui font bon ménage avec le colon en partance. Prix Renaudot.
Ahmadou Kourouma (Côte d’Ivoire) révèle en 1968 dans "Les Soleils des indépendances" les failles qui menacent l’équilibre de cette Afrique nouvelle.

   

 image Masque BeninLes années 1970 : Les désillusions

Amadou Hampâté Bâ (Mali) "L’étrange destin de Wangrin" en 1973. Enrichissement illicite et compromission.

Henri Lopes (Congo) "Tribaltiques" 1971,. Recueil de nouvelles critiquant les maux de la société congolaise.

Tierno Monénembo (Guinée) "Les crapauds-brousse", 1979, intrigue politico-amoureuse et corruption.

    

Les années 1980 : Sociétés en mutation

Henri Lopes (Congo) "Le pleurer-rire" 1982. Un militaire fait un coup d’État, et devient « père du pays » dans une dictature sanglante et grotesque.

Wole Soyinka (Nigéria) reçoit le Prix Nobel de littérature en 1986

Tchicaya U Tam’si (Congo) Le bal de Ndinga 1987.

Sony Labou Tansi (Congo) L'anté-peuple 1983. Les déboires d'un prof amoureux

Amadou Hampâté Bâ (Mali) Amkoullel l’enfant peul - 1991 - Mémoires.

  

 

Image Statue femmeLes années 1990 : les femmes arrivent en littérature

Des femmes abordent des sujets occultés : la stérilité, la polygamie, l’excision, l’éducation des filles, aux relations avec la famille du mari ...

Mariama Bâ (Sénégal, 1929-1981),
Aminata Sow Fall (Sénégal, née 1941),
Calixthe Beyala (Cameroun, née en 1961),
Fatou Keïta (Côte d’Ivoire, née en 1955) ...

Cependant, d’autres comme

Tanella Boni (Côte d’Ivoire, née en 1954),
Véronique Tadjo (Côte d’Ivoire, née en 1955),
Fatou Diome (Sénégal, née en 1968),
Léonora Miano (Cameroun, née en 1973),
Aminata Sow Fall(Sénégal, née en 1941)

n’hésitent pas à soulever les questions politiques de corruption, d’émigration, de mendicité, de conflits ethniques.

 

Guerres, enfants-soldats et génocide au Rwanda

Carte  Rwanda en Afrique« Rwanda : écrire par devoir de mémoire » en 1998.

Le mérite de la mobilisation des écrivains africains autour du génocide rwandais (800.000 morts) revient au Tchadien Nocky Djedanoum.

Dix écrivains du Continent se sont rendus à Kigali au Rwanda, en résidence d'écriture de 2 mois afin de rompre le silence et l'abattement des intellectuels rwandais.

Il faut saluer l'engagement de Koulsy Lamko (Tchad) , Boubacar Boris Diop (Sénégal), Tierno Monenembo (Guinée), Meja Mwangi (Kénya), Monique Ilboudo (Burkina Fasso), Vénuste Kayimahé (Rwanda), Véronique Tadjo (Cote d'ivoire) , Jean-Marie Vianney Rurangwa (Rwanda), Abdourahman Ali Waberi (Somalie) et Nocky Djedanoum (Tchad).

     

La guerre encore avec : Ahmadou Kourouma (Côte d’Ivoire) "Allah n’est pas obligé", 2000 Enfants-soldats ou le roman d'Emmanuel Dongala (Congo) "Johnny Chien méchant", 2002. Deux adolescents dans le chaos de la guerre.

 

Les années 2000 - Autres horizons littéraires et Diaspora

Les écrivains plus jeunes comme Mabanckou (né en 1966) ou Chimamanda Ngozi Adichie (née en 1977) se tournent vers la littérature "monde" à la renommée internationale. Ils résident le plus souvent aux Etats-Unis et enseignent la littérature. Ils tentent de s'éloigner de la "négritude" et des désillusions politiques. Néanmoins, certains romans se situent en Afrique. Est-ce un choix délibéré ou une attente des éditeurs européens ?

Alain Mabanckou (Congo) "Verre cassé" 2005. Galerie de portraits au bistrot  - Mémoires d’un porc-épic, 2009. Conte et oralité
Chimamanda Ngozi Adichie (Nigéria) "L'autre moitié du soleil", 2006. Guerre au Biafra  -  "Americanah", 2013. Migration
Emmanuel Dongala (Congo) "Photo de groupe au bord du fleuve", 2010.

 

La nouvelle génération d'écrivains d'origine africaine se distingue dans les concours littéraires :

image portrait Ayesha Harruna Attah (Ghana) "Les cent puits de Salaga" 2019
Ayobami Adebayo (Nigéria) Reste avec moi = Prix des Afriques 2020
Mohamed Mbougar Sarr (Sénégal) La plus secrète mémoire des hommes 2021

David Diop (Sénégal) "Frère d'âme" 2018 - La porte du voyage sans retour 2021
Chigozie Obioma (Nigeria) La prière des oiseaux, 2020
Roukiata Ouedraogo (Burkina Faso) Du miel sous les galettes 2020
Marc Alexandre Oho Bambe (Cameroun) Les lumières d’Oujda 2020

Djaïli Amadou Amal (Cameroun) "Les Impatientes" - Goncourt des lycéens 2020

 

 image Motif

Retour sur notre exposition qui s'est tenue à la Bibliothèque du 5 au 16 octobre 2021.

image Littérature africaine -exposition Exposition des livres lus dans le cadre de notre thématique, ainsi que les fiches auteurs et carte physique d'Afrique.

 

image Littérature africaine -exposition

Masques et artisanat en contre-jour

 

image Littérature africaine -exposition Sur cette couverture peuhle, présentation des royaumes africains (1871), des frontières coloniales puis des états indépendants (à partir de 1960).

 

 

image Littérature africaine -exposition

 

 

image Littérature africaine -exposition

Extraits des premiers livres de lecture "Mamadou et Bineta" pour apprendre le français à destination des élèves africains (écoles primaires).
   

image Littérature africaine -exposition

Tissus et confection

image Littérature africaine -exposition

image Littérature africaine -exposition

Tapis mural et nappe

image Littérature africaine -exposition

image Littérature africaine -exposition

image Littérature africaine -exposition  image Littérature africaine -exposition

Les contes et proverbes (Cliquez sur les images ci-dessus pour les lire).

image Littérature africaine -exposition

 
Ainsi s'achève notre rencontre avec la littérature africaine sub-saharienne.

Le premier roman négro africain en langue française a été écrit en 1920 par un instituteur sénégalais Mapaté Diagne, Les Trois Volontés de Malick. Depuis, le panorama de la littérature africaine n'a cessé de s'enrichir et de se diversifier.


image Motif

 ANNEXE : Sources et Compléments documentaires :

les cartes :
https://www.frwiki.org/wiki/Langues_en_Afrique
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Map_of_African_languages.svg
https://mapsontheweb.zoom-maps.com/post/617458381944504321/languages-of-business-in-africa
https://www.timemaps.com/

Les frontières : La conférence de Berlin 1885, le partage de l'Afrique. Emission France Culture 2020 et aussi Wikipedia : Le partage de l'Afrique

Ecriture selon Piers Kelly : (en anglais)
https://www.academia.edu/39199497/2018_The_invention_transmission_and_evolution_of_writing_Insights_from_the_new_scripts_of_West_Africa

Manuels Scolaires
https://manuelsanciens.blogspot.com/2012/04/mamadou-et-bineta-afrique-francophone.html
Mamadou et Bineta
https://archive.org/details/lespremiereslecturesdemamadouetbineta1951/mode/2up

Oralité :
Sauvegarde des contes oraux par François-Victor Équilbecq (1872-1917)
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k754508/f312.item.zoom

Les auteurs africains / littérature
https://www.vudaf.com/lifestyle/livres-auteurs-africains-marque-vies/
https://www.vudaf.com/lifestyle/5-livres-auteurs-africains-recommandes-barack-obama/
Institut français : panorama de la litérature francophone
https://lhg-voiepro.ac-creteil.fr/IMG/pdf/Panorama_des_lectures_francophones_d__Afrique.pdf
Littérature : outils pour lycéens
https://babaty-litterature.blogspot.com/2009/01/
Magazine Pluton : https://pluton-magazine.com/2016/09/02/de-loralite-roman-africain/

Histoire des langues africaines - Robert Nicolai Présentation 177 pages https://www.researchgate.net/publication/272813880_Histoire_des_langues_africaines_vs_%27historiographie%27_de_la_linguistique_africaine

Afrique de l’ouest CARTE des royaumes : https://www.culturesofwestafrica.com/fr/histoire-afrique-de-l-ouest/


Video YouTube
Mariama Bâ - Une si longue lettre : https://www.youtube.com/watch?v=XXUF_iscSa8
Amadou HAMPÂTÉ BÂ – La tradition orale africaine (1969): https://www.youtube.com/watch?v=t1i3rweFa48
Senghor : https://www.youtube.com/watch?v=QbcvPquyTNQ&t=6s

 

image Proverbe

Fin de l'aventure, voici pour la route quelques proverbes :

Aussi longtemps que les lions n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
 
Qui s’instruit sans agir laboure sans semer
 
Si vous nagez dans le bonheur, soyez prudent, restez là où vous avez pied
 
-=-

Les Amis de la Bibliothèque vous remercient de votre visite.